Home Le stade Luigi Ferraris
Le Stadio Luigi Ferraris Imprimer Envoyer
Samedi, 29 Septembre 2012 13:42

Le stade Luigi Ferraris est le stade de football de Gênes, situé dans le quartier de Marassi, et qui accueille les rencontres des deux équipes professionnelles de la ville, la Sampdoria et le Genoa. Le record d’affluence du stade pour un match de championnat est détenu par un Derby della Lanterna du 28 novembre 1982 (1-1) avec 57815 spectateurs payant (et environ 3000 jeunes enfants rentrés gratuitement). A noter que le Luigi Ferraris est le dernier stade à avoir vu Roberto Baggio endosser la tunique de la Nazionale lors d’une rencontre Italie-Espagne (1-1) le 28 avril 2004.

Inauguré en 1911, le Luigi Ferraris est le plus vieux stade d’Italie et appartient à la ville de Gênes. Il est parfois appelé ‘’Marassi’’ à tort, puisque cela n’a jamais été son nom officiel mais uniquement celui du quartier dans lequel il a été construit. Son inauguration officielle a lieu le 22/01/1911 à l’occasion de la rencontre entre le Genoa et l’Inter et le nom qui lui est donné est alors ''Campo di Via del Piano''. Sa capacité permettait alors d’accueillir vingt-mille spectateurs et ses tribunes étaient en bois.

Les deux stades tels qu'ils étaient disposés au tout début: Celui du Genoa à gauche, celui de l'Andrea Doria à droite.

Le stade, alors utilisé par le Genoa, était situé à côté de celui de l’Andrea Doria, plus ancien (créé en 1902), appelé ‘’La Cajenna’’, stade sans tribune où les tifosi se massaient au bord du terrain, mettant une pression considérable sur les joueurs adverses. Il est amusant de noter que les deux stades étaient seulement séparés d’une palissade. La Cajenna a accueilli les rencontres de l’Andrea Doria de 1902 à 1926 lorsque qu’il fut déclaré inadapté par le Régime Fasciste qui cherchait alors à mettre en place une politique de réduction du nombre d’équipes dans les grandes villes. Le terrain fut alors cédé, grâce aux faveurs du Régime Fasciste, au Genoa et démoli deux ans plus tard afin de permettre l’agrandissement du stade et la construction d’une tribune…la Gradinata Nord ! Il est intéressant de noter que la Gradinata Nord, celle des tifosi les plus passionnés du Genoa, repose sur ce qui était alors le terrain de jeu de l’Andrea Doria, ancêtre de la Sampdoria !

La Cajenna. Sur la droite, la palissade qui la séparait du stade ''Via del Piano''

 

Le Stade "Via del Piano" tel qu'il était en 1911

 

Une rencontre de l'Andrea Doria face à Pisa dans le quartier de Marassi...

Les travaux du Stadio di Via del Piano se poursuivirent lentement et furent terminés à la fin de l’année 1932. Le 01/01/1933, au cours de la saison qui mènerait à la première relégation en Serie B des rossoblù, le ‘’nouveau stade’’ fut inauguré et prit le nom de Luigi Ferraris, un ancien capitaine du Genoa, décédé durant la première guerre mondiale. A noter que durant la cérémonie d’inauguration, sa médaille d’argent de la valeur militaire fut enterrée à proximité du but situé sous la Gradinata Nord. Le Luigi Ferraris, grâce à ses travaux, devient alors l’un des stades les plus modernes et l’époque et voit sa capacité passer de vingt à trente-mille spectateurs, raison pour laquelle le stade accueillit une rencontre du Mondial 1934 (Espagne-Brésil 3-1). A partir de 1946 et de la naissance de la Sampdoria, le stade accueille les deux équipes de la ville, les rossoblù et les blucerchiati.

Le stade tel qu'il se présente lors des années 60/70

A l’occasion du Mondiale 90 qui eut lieu en Italie, le stade Luigi Ferraris fut rénové de juillet 1987 à septembre 1989 selon le projet de Vittorio Gregotti (à qui l’on doit le Stade des Costières à Nîmes) : secteur après secteur, les tribunes furent détruites puis reconstruites, ce qui n’enthousiasma pas les tifosi rossoblucerchiati qui auraient préféré une restauration de leur stade plutôt qu’une démolition suivie d’une reconstruction. Seule la façade du stade reste un vestige de l’enceinte sportive telle qu’elle était avant les travaux. Le Luigi Ferraris est désormais un stade ‘’à l’anglaise’’ qui peut accueillir à peine plus de 38000 spectateurs.

Une vue aérienne qui montre bien la complexité du stade Luigi Ferraris qui est situé dans le quartier populaire de Marassi

Le stade appartient donc à la commune de Gênes et est loué aux deux clubs professionnels de la ville. Les tifosi les plus chauds de la Samp prennent place en Gradinata Sud alors que ceux du Genoa, comme nous l’avons expliqué plus haut, sont positionnés en Gradinata Nord, au-dessus des vestiges de la Cajenna de l’Andrea Doria.

Le 29 janvier 1995, avant la rencontre Genoa-AC Milan comptant pour la Serie A 1994/95, de violents affrontements eurent lieu hors du stade entre les tifosi des deux camps, un supporter rossoblù, Vincenzo Spagnolo, perdit la vie, tué d’un coup de couteau devant la Gradinata Nord. Un monument en mémoire de Vincenzo Spagnolo a été construit devant les tribunes proches de la Gradinata Nord.

La question d’un nouveau stade est un sujet fréquent depuis que la famille Garrone a acquis la Sampdoria. En effet, le stade, jugé trop vieux et mal implanté à cause de sa situation géographique en plein quartiers résidentiels, pose problème. Il est en effet impossible de le rénover pour en faire un stade reprenant les critères des enceintes modernes. Différents projets virent le jour pour une construction d’un nouveau stade, aussi bien côté Samp que Genoa, mais la majeure partie des tifosi des deux camps n’accueille toujours pas la nouvelle avec satisfaction : du côté rossoblù, on considère le Luigi Ferraris comme l’héritier du stade de 1911 alors que pour les sampdoriani, ce stade est un signe de continuité puisque l’Andrea Doria évoluait à cet emplacement et surtout car c’est au sein du Luigi Ferraris ‘’dernière configuration’’ qu’ils ont remporté le Scudetto 1991 et vécu les pages d’or de l’Histoire du club blucerchiato.


Le tifo lors du match Sampdoria-Lecce 1991 (3-0) lors du premier Scudetto de l'Histoire du club

 

 

Petite vidéo réalisée à l'occasion du centième anniversaire du stade en 2011.

Mise à jour le Lundi, 15 Octobre 2012 22:03
 
Vos dernières réactions
Derniers résultats

30/10 - Verona - Sampdoria (20h45)
26/10 - Sampdoria - Atalanta 1-0
20/10 - Livorno - Sampdoria 1 - 2
06/10 - Sampdoria - Torino 2 - 2