Maxi Lòpez heureux de son arrivée à la Samp Imprimer
Samedi, 14 Juillet 2012 19:04

Quelques instants après la visite médicale qui officialise son arrivée à la Sampdoria, Maxi Lòpez a répondu à quelques questions pour le site officiel du club, assurant « je suis heureux d’arriver dans un club important, qui a de grandes ambitions. Je suis très heureux de faire mes premiers pas dans cette ville ».

Sur ce qui l’a décidé à rejoindre l’équipe blucerchiata :
« Lorsque tu est tant désiré par une équipe comme la Samp, un club si prestigieux, il devient dur de refuser. Les dirigeants ont démontré qu’ils me voulaient et pour moi cela a été l’élément déterminant. Le projet est sérieux, il y a tout pour bien faire. Je suis confiant ».

Sur Ciro Ferrara, son futur entraineur, et la volonté de se dernier d’évoluer avec trois attaquants :
Ce schéma correspond bien à mon type de jeu. Plus qu’un buteur, je suis un point d’appui par ma façon de jouer et mes caractéristiques physiques. Je ferai en sorte d’être prêt tout de suite et de m’habituer rapidement à ce que veut l’entraineur, a son système de jeu. Je suis disponible à 100% ».

Sur ses futurs équipiers argentins (Romero, Juan Antonio, Icardi et peut-être Tissone) :
« Ce sont de super joueurs qui représentent le pays. Un peu comme Ortega et Veròn. J’ai eu la chance de jouer avec Ariel du temps de River, Sebastiàn j’ai joué face à lui. Ils ont été de grands champions et j’espère de faire aussi bien qu’eux ici ».

Sur le n°10 qu’il endossera :
« Je sais que le numéro 10 est un numéro très important, encore plus ici. J’ai voulu prendre cette responsabilité. Ce maillot, à Gênes, a été porté par Pazzini, par Mancini, par des joueurs importants. Je ferai du mieux possible pour respecter ce maillot et je ferai tout ce que je peux pour offrir du bonheur à tout ce club qui le mérite. Quant au numéro 10, nous autres argentins avons eu la chance d’avoir le plus grand de tous, Maradona ».

Un dernier mot ?
« J’ai une énorme envie de jouer, de me mettre en valeur, de faire partie d’un collectif et de rendre heureux les tifosi. J’ai eu la chance de jouer avec Cassano, lequel m’a toujours parlé avec énormément de bien de la Samp, me disant souvent qu’il aimerait y jouer à nouveau un jour ».