Home Il était une fois...
Il était une fois…Giuseppe ‘’Pinella’’ Baldini Imprimer Envoyer
Dimanche, 07 Octobre 2012 14:37

Il était une fois…Giuseppe ‘’Pinella’’ Baldini

1946-1950 et 1953-1955 : 186 matches / 73 buts
(Avec l'Andrea Doria - 1945-1946 : 23 matches / 13 buts )

Bassetto à gauche, Baldini à droite, "i gemelli del gol"

 

Giuseppe Baldini (né le 11/03/1922 à Russo, décédé le 25/11/2009 à Gênes), appelé ‘’Pinella’’ Baldini, était un footballeur italien évoluant au poste d’attaquant. Il avait par la suite effectué une carrière d’entraîneur durant une quinzaine d’années. Son nom est à jamais associé à la Sampdoria et à celui d’Adriano Bassetto, eux qui étaient surnommés ‘’I gemelli del gol’’. Sa puissance physique et sa frappe chirurgicale du pied gauche faisaient un malheur.

Bien que pur gaucher, il n'hésitait pas à frapper du droit s'il le fallait

Après des débuts dans l’équipe de Pontedera, Giuseppe rejoint dés quinze ans la Fiorentina, grâce au beau geste de Bologna. En effet, le jeune garçon a signé en faveur des deux clubs mais le club de l’Emilie Romagne décide de le céder à la Società florentine. Il fait donc ses débuts en Serie A avec les viola lors de la saison 1939/40 alors qu’il a tout juste dix-sept ans. Il ne le sait pas encore, mais cette année là, il va remporter le seul trophée de sa carrière : La Coppa Italia. La finale, disputée à Florence, fut remportée 1-0 face au Genoa. Malgré la guerre, les championnats se poursuivent et Baldini, en 1942/43, rejoint finalement l’Ambrosiana-Inter, club militant alors en Serie A (2 Scudetti et 1 Coppa Italia remportés dans la fin des années 30). Il ne restera qu’une saison au sein du club lombard où, malgré une quatrième place finale, il s’en va dans le club amateur de Faenza, une saison ‘’d’inactivité’’, les championnats étant suspendus du fait de la Seconde Guerre Mondiale et du marasme dans lequel était alors plongé l’Italie. Lors de la reprise des championnats sportifs, en 1945/46, Baldini fut engagé par l’Andrea Doria, club qui fusionna dés l’année suivante avec la Sampierdarenese pour donner naissance à la Sampdoria. Sa saison à l'Andrea Doria fût d'ailleurs positive puisqu'il finit second meilleur buteur du championnat.

Debout, le troisième en partant de la gauche, sous les couleurs de l'Andrea Doria

Une vraie puissance physique qui lui permettait de faire des ravages dans les défenses

C’est avec le club blucerchiato que Baldini va connaître l’apogée de sa carrière et une renommée au niveau national. Il va demeurer au sein du club génois durant quatre saisons et s’affirmera comme un buteur constant, régulier, un pion essentiel de ''l’attacco atomico'' des blucerchiati. Avec son acolyte Adriano Bassetto, il forme le duo magique de cette équipe, ‘’i gemelli del gol’’ comme les surnomme la presse. Ce surnom sera repris quarante ans plus tard pour évoquer la doublette Roberto Mancini-Gianluca Vialli puis soixante ans plus tard pour Antonio Cassano et Giampaolo Pazzini.

En train de marquer un but sur le terrain de l'Atalanta, pour une victoire 5-1 le 23/12/1948

Ses bonnes performances individuelles, associées aux belles promesses de la jeune formation ligure, permettent à ‘’Pinella’’ Baldini de faire ses débuts en Nazionale. La rencontre a justement lieu dans son jardin, le Luigi Ferraris, le 27/02/1949. Victoire 4-1 de la Squadra Azzurra face au Portugal devant plus de soixante-mille spectateurs (record d’affluence du stade). Giuseppe Baldini est le premier joueur blucerchiato à avoir porté les couleurs de la Nazionale.

Première sélection en Nazionale en 1949, une première pour un Blucerchiato (victoire 4-1 face au Portugal)

La photo souvenir d'après-match...dans deux mois, la majorité d'entre eux, des joueurs du Grande Torino, vont périr dans la catastrophe aérienne de Superga. Baldini est le troisième en partant de la gauche.

Le 19/02/1950, à Venezia, ‘’Pinella’’ se fracture le péroné droit, un coup d’arrêt dans sa carrière. Venezia, un lieu qui quelques années auparavant lui aura ‘’coûté’’ un but dans ses statistiques : alors que la Samp menait 2-0, avec un but de Pinella, le match fût arrêté pour invasion du terrain et la Samp gagna sur tapis vert. Pour l’anecdote. Durant l’été 1950, il quitte la Sampdoria et rejoint l’ennemi rossoblù, le Genoa, pour une seule saison : une vingtième et dernière place au classement synonyme de Serie B et six buts plus tard, Baldini rejoint Como.

Le 03/12/1950 et son penalty transformé face à la Samp, lors de sa saison sous les couleurs du Genoa...

Il restera deux saisons au sein du club lombard, le temps de finir deux fois meilleur buteur de son équipe, malheureusement, au terme du championnat 1952/53, sa formation est reléguée en Serie B. Moment choisi pour revenir porter les couleurs de la Sampdoria durant deux saisons…achevées une fois de plus en tant que meilleur buteur de sa formation, le chant du cygne diront certains. Durant l’été 1955, nouveau départ de la Samp…et nouvelle arrivée à Como, en Serie B cette fois-ci. Il restera durant cinq saisons au sein de la formation lombarde sans jamais parvenir à remonter en Serie A. Il raccroche les crampons à l’issue de la saison 1959/60, à trente-huit ans.

Une sortie sur blessure face à la Roma en 1948...les grands attaquants ont toujours été la cible des défenseurs adverses

Dans sa carrière, il a inscrit 112 buts en 347 présences en Serie A (38 buts pour 111 présences en Serie B). Avec 73 buts avec le maillot de la Sampdoria, il fait encore partie, à l’heure actuelle, des cinq meilleurs buteurs de l’Histoire du club blucerchiato, derrière Mancini, Vialli, Flachi et son comparse Bassetto.

Baldini face à la Juventus et l'Inter, un véritable poison pour les défenses adverses

A partir de 1960, il avait entamé une carrière d’entraîneur, sans grands succès, dirigeant les équipes de Como, Savona, Virtus Entella (Province de Gênes) ou encore Avellino. Il a également dirigé les blucerchiati entre 1964 et 1966. Arrivé en cours de saison 1964/65 afin de remplacer Ernst Ocwirk, il réussit à obtenir le maintien en Serie A, finissant premier non relégable, juste devant le Genoa. La saison suivante, associé à Fulvio Bernardini sur le banc, les relations entre les deux hommes ne sont pas bonnes et le miracle ne se reproduit pas sur le terrain : les blucerchiati connaissent la première relégation de leur Histoire, c’en est finie de l’aventure de ‘’Pinella’’ Baldini entraineur doriano. Voici son bilan en tant qu’entraineur sampdoriano : 51 matches, 13 victoires, 15 matches nuls, 23 défaites.

''Pinella'', lors de sa carrière d'entraîneur blucerchiato

 

A noter que Giuseppe Baldini est le meilleur buteur du Derby della Lanterna. Non seulement il est le premier buteur de l’Histoire du Derby de Gênes, mais il a réussi à inscrire cinq buts lors de cette rencontre à part (quatre avec la Sampdoria, un avec le Genoa). Il est aussi le seul à avoir marqué au moins un but sous trois maillots différents. En effet, son total de buts grimpe à six unités si l’on compte celui qu’il avait inscrit lors du derby Genoa – Andrea Doria (0-3) du 16/12/1945.

Il ne marquera pas lors de ce derby remporté 3-2 par la Samp en 1947, sous le déluge génois

Voici ses buts dans le derby :
16/12/1945 : Genoa - Andrea Doria (0-3) : But à la 29ème.
03/11/1946 : Sampdoria - Genoa (3-0) : But à la 26ème. Premier buteur officiel du Derby della Lanterna.
16/11/1947 : Genoa - Sampdoria (2-1) : But à la 9ème. Premier succès rossoblù.
22/04/1948 : Sampdoria - Genoa (1-1) : But à la 46ème.
17/10/1948 : Sampdoria - Genoa (5-1) : But à la 17ème. Plus gros score de l’Histoire du Derby.
03/12/1950 : Sampdoria - Genoa (2-1) : Buts à la 60ème, sur penalty, lorsqu’il évoluait au Genoa.

Le 25/11/2009, Giuseppe Baldini décède à 87 ans à Gênes, à deux jours seulement d’un Derby qui sera - malheureusement - remporté 3-0 par le Genoa.

http://www.primocanale.it/video/baldini-derby-piu-bello-quello-che-si-vince--24140.html

http://www.primocanale.it/video/addio-a-baldini-primo-bomber-del-derby-28554.html

Baldini, encore un des meilleurs buteurs de l'Histoire du club de nos jours
 

Mise à jour le Samedi, 31 Janvier 2015 21:45
 
Derniers résultats

30/10 - Verona - Sampdoria (20h45)
26/10 - Sampdoria - Atalanta 1-0
20/10 - Livorno - Sampdoria 1 - 2
06/10 - Sampdoria - Torino 2 - 2