Home Dernières news Carnet : Décès d'Osvaldo Fattori
Carnet : Décès d'Osvaldo Fattori Imprimer Envoyer
Samedi, 30 Décembre 2017 18:28

A 95 ans, est décédé cette semaine Osvaldo Fattori. Avec son décès, c'est une part de la première Sampdoria qui s'en est allée puisqu'il a défendu les couleurs blucerchiate lors de la première saison de l'histoire du club, en 1946/47. Son transfert vers le club génois de l'Andrea Doria avait fait les gros titres à l'époque puisque son montant était le plus élevé jamais vu.


Debouts : Bassetto, Gramaglia, Fattori, Fiorini, Borrini, Baldini, Zorzi, Frugali, Galluzzi (entraîneur).
Accroupis : Lusetti, Bertani et Fabbri lors du premier match officiel de l'Histoire de la Samp en 1946 (défaite 3-1 à Rome face aux giallorossi)

Né à Vérone en 1922, Fattori, milieu de terrain défensif, rejoint Vicenza en 1941, en Serie B. Dés la première saison, le club effectue son retour en Serie A en achevant son championnat en seconde position derrière Bari. De très bonnes performances qui lui permettent d'être convoqué pour un stage avec la Nazionale malgré le fait qu'il évolue en seconde division. Il reste deux saisons supplémentaires à Vicenza jusqu'à la fermeture des championnats nationaux durant la seconde guerre mondiale. En 1944, il rejoint Como qui dispute le Tournoi Lombard, le plus important durant le conflit, qu'il remporte au final devant des équipes comme Novara, Inter ou Milan. Seize rencontres et quatre buts pour son compte personnel. En 1945/46, il effectue son retour à Vicenza pour une saison (11ème du championnat du nord) et rejoint donc l'Andrea Doria durant l'été 1946 lorsque le championnat italien, tel qu'il existe aujourd'hui, est créé. Le montant du transfert, associé au transfert d'un certain Adriano Bassetto, atteint le montant record de 10 millions de lires (pour comparer, Mazzola, la star de la Nazionale et du Grande Torino, avait été vendu 1 million de lires par Vicenza avant la guerre). A peine a-t-il signé que le club fusionne avec la Sampierdarenese, donnant ainsi naissance à la Sampdoria. Une petite saison du côté de Gênes avant de rejoindre l'Inter dont il défendra les couleurs durant sept saisons (Scudetti 1952/53 et 1953/54 remportés). Durant son passage chez les nerazzurri, il défend les couleurs de la Nazionale à quatre reprises. Au moment de son décès, il était d'ailleurs le plus vieux joueurs ayant participé au Mondial 1950 encore en vie (il avait joué lors d'un Paraguay-Italie 0-2). Il était également le joueur le plus âgé à avoir revêtu la tunique azzurra. Après son passage à l'Inter, il s'en va finir sa carrière à Brescia avec cinq saisons en Serie B dont les quatre dernières dans la peau d'un entraîneur/joueur. Par la suite, il entraînera la Sambenedettese (12ème de Serie B en 1961/62) et la Solbiatese (3ème et 6ème de Serie C Groupe A entre 1968 et 1970).

Bien que n'ayant pas marqué à proprement parlé l'Histoire blucerchiata, sa disparition nous permet de saluer une nouvelle fois les pionniers de la Sampdoria, ces premiers joueurs à avoir défendus nos couleurs. C'est également une part du foot d'autrefois, moins gangréné par l'argent, qui s'en va.


A gauche, lors de la fusion entre l'Andrea Doria et la Sampierdarenese (extrême droite sur la photo).
Sous le maillot de l'Inter, le Scudetto sur le cœur.


Ciao Osvaldo !
 

Mise à jour le Jeudi, 04 Janvier 2018 15:01
 
Derniers résultats

30/10 - Verona - Sampdoria (20h45)
26/10 - Sampdoria - Atalanta 1-0
20/10 - Livorno - Sampdoria 1 - 2
06/10 - Sampdoria - Torino 2 - 2