Home Zoom sur la saison 27’ journée : La folle remontée des blucerchiati !
27’ journée : La folle remontée des blucerchiati ! Imprimer Envoyer
Dimanche, 09 Mars 2014 17:23

La Sampdoria a réalisé une nouvelle belle affaire dans l’optique du maintien en venant à bout à domicile de Livorno, premier relégable. Mais l’affaire a loin d’avoir été facile pour les blucerchiati qui étaient menés 2-0 à la mi-temps.

Que s’est-il passé dans le vestiaire à la mi-temps ? Sinisa Mihajlovic a-t-il réveillé ses troupes ? Toujours est-il qu’au retour des vestiaires, Lorenzo De Lorenzi et le fantomatique Pedro Obiang n’étaient plus sur le terrain, remplacés par Michele Fornasier et Nenad Krsticic. C’est d’ailleurs ce dernier qui relançait d’entrée de reprise la Samp en réduisant l’écart : une frappe de Soriano ne pouvait qu’être repoussée par l’excellentissime Bardi mais Krsticic suivait bien pour pousser le ballon au fond des filets de Livorno, redonnant ainsi espoir à tout un stade, toute une tifoseria et toute une équipe qui semblaient craindre le mauvais cadeau des toscans à Angelo Palombo et Pedro Obiang (400 matches en blucerchiato aujourd’hui pour l’un, 100ème pour l’autre). En première mi-temps, la Samp avait semblé perdue, se montrant sans cesse à la merci des contres adverses…et ce n’est pas un vrai hasard si Livorno a converti deux de ses trois occasions en première période.

Mais ce but de Krsticic a permis aux blucerchiati de croire en eux, de se sublimer pour renverser une situation désespérée. A peine le temps de reprendre ses esprits que la Samp égalise suite à un coup du sort puisque Ceccherini, en voulant tacler, envoie le centre d’Okaka dans les buts de son propre gardien. On joue depuis à peine huit minutes en seconde période et la Samp a fait le plus dur en revenant à égalité avec son adversaire du jour. Cela n’a eu pour effet que de galvaniser encore un peu plus les joueurs de Mahajlovic si cela était encore possible. Si à l’heure de jeu, Livorno a bien failli profiter d’une nouvelle faute de mains de Da Costa sur l’une de ses rares opportunités, c’est la Samp qui s’est crée les meilleures occasions. Et alors que le troisième but semblait être chaque fois plus proche, c’est Okaka qui prend ses responsabilités en tentant un tir lointain, tir contré, sur lequel Bardi ne peut rien, la Samp prend l’avantage 3-2 ! (68ème). Livorno tente alors d’égaliser à son tour et joue plus vers l’avant, se découvrant complètement. Si Gabbiadini perd son premier face à face, il ne manque pas l’occasion de donner un double avantage à la Samp lorsqu’Okaka, encore lui, envoie son équipier seul au but sur une très belle passe en profondeur. 4-2, la messe est dite ! (75ème). En fin de match, les blucerchiati auraient encore pu creuser l’écart mais la maladresse de certains empêchera d’augmenter encore le score final.

Cette victoire permet à la Sampdoria de prendre treize longueurs d’avance sur la zone de relégation et de s’approcher du top 10 du classement, à seulement six longueurs de la huitième place, qui doit être un objectif pour les hommes de Mihajlovic. De plus, pour la suprématie intramuros, le Genoa, qui comptait de nombreux points d’avance sur la Samp, n’est plus qu’à une toute petite unité… Une belle victoire qui donne de l’enthousiasme à tout un club, des joueurs en passant aux tifosi et qui a mis en lumière la bonne ambiance régnant au sein de l’effectif comme lorsqu’Okaka a traversé tout le terrain pour sauter dans les bras de Maxi Lopez, alors sur le banc, lors du but du 3-2. Nul doute que Sinisa Mihajlovic n’est pas innocent dans le changement fondamental de philosophie de jeu de tout l’effectif blucerchiato. Nous en profitons pour souligner à nouveau le 400ème match d’Angelo Palombo, un signe fort de fidélité très rare dans le football actuel. Noi abbiamo Angelo Palombo, Angelo, Angelo, Angelo Palombo !!!’’
 

Mise à jour le Dimanche, 09 Mars 2014 17:26
 
Vos dernières réactions
Derniers résultats

30/10 - Verona - Sampdoria (20h45)
26/10 - Sampdoria - Atalanta 1-0
20/10 - Livorno - Sampdoria 1 - 2
06/10 - Sampdoria - Torino 2 - 2