Home Zoom sur la saison 16' journée: La Samp bat le Chievo!
16' journée: La Samp bat le Chievo! Imprimer Envoyer
Dimanche, 15 Décembre 2013 19:07

La Sampdoria enchaîne un second succès consécutif en s’imposant 1-0 sur le terrain du Chievo Verona, concurrent direct au maintien en Serie A. Une victoire qui permet aux biancocerchiati de prendre une légère avance sur la zone de flottaison (4 points), une situation inespérée il y a encore un petit mois. Depuis l’arrivée de Mihajlovic sur le banc doriano à la fin du mois de novembre, la Sampdoria a enchainé cinq résultats positifs, ce qui ne lui était pas arrivé depuis l’hiver dernier… trois victoires (dont une en Coppa Italia) et deux matches nuls face à l’Inter et la Lazio (succès mérité qui s’était échappé à la 95ème minute). Une série positive qui permet à tout un club (dirigeants, joueurs, tifosi) d’espérer voir les blucerchiati redresser la barre en championnat afin d’atteindre le ventre mou du classement.

Ce match au Bentegodi mettait aux prises deux équipes dont l’arrivée d’un nouvel entraineur avait su redonner un nouveau souffle aux deux formations. Car si pour la Samp, l’arrivée de Sinisa a permis de sortir de la zone rouge, il en a été de même pour le Chievo qui restait sur quatre victoires consécutives (dont une en Coppa Italia) depuis l’arrivée de Corini sur le banc clivense.

Mihajlovic a reconduit l’équipe qui l’avait emporté dimanche dernier face à Catania, remplaçant Costa, Obiang et Pozzi, tous les trois blessés, par Regini, Renan et Krsticic. Eder, excellent côté gauche la semaine dernière, étant cette fois utilisé en tant qu’avant-centre. Hormis une grosse occasion de Thereau après cinq minutes de jeu, parfaitement repoussée par Da Costa, le Chievo doit faire face à un bon pressing blucerchiato, bien conduit par un Palombo très présent au milieu. Et c’est presque logiquement que les hommes de Sinisa ouvrent le score après un petit quart d’heure de jeu : corner de Palombo repris de la tête par Eder et le portier adverse ne peut que constater les dégâts. La Samp mène 1-0 et Eder s’offre un second but de la tête en une semaine, pas si mal pour un joueur d’un gabarit si ‘’petit’’. Deux minutes avant, un penalty aurait même dû être sifflé en faveur des biancocerchiati pour une faute commise sur Gabbiadini.

En seconde période, le Chievo poussera davantage et passera à quelques reprises à quelques centimètres d’occasions dangereuses, les attaquants étant stoppés dans leurs potentiels face à face par des hors-jeux ‘’limite-limite’’. Du côté Samp, on s’est surtout contenté de contrôler le match, tout en sachant ne pas le tuer comme lorsque Gabbiadini, en contre-attaque, effaça le gardien du Chievo avant de trop s’excentrer et frapper au-dessus des buts… Lors des dernières minutes, Paloschi et Pellissier passent près de l’égalisation mais la Samp réussit à sauver l’essentiel et repart de Vérone avec les trois points de la victoire, un succès précieux qui permet de sortir un peu plus la tête de l’eau et de recoller au bas du ventre mou.

Ce match est certainement le moins accompli depuis l’arrivée de Mihajlovic sur le banc doriano mais il permet d’empocher une victoire à l’extérieur et également de mettre en valeur des qualités de sacrifices les uns pour les autres que l’on ignorait à cette équipe depuis le début de la saison. Cependant, cette victoire, sera-t-elle un succès à la Pyrrhus ? Si la Samp l’a emporté, elle repart de Vérone avec cinq joueurs avertis (un comble étant donné le bon esprit dans lequel s’est disputée la rencontre mais l’arbitre a été un peu trop tatillon, avertissant également quatre joueurs du Chievo) mais également deux joueurs à l’infirmerie : tout d’abord Eder, sorti après cinq minutes de jeu en seconde période et qui boitait au moment de sortir mais également De Silvestri, lequel a fini avec une cheville qu’il ne pouvait plus pose au sol. Des suspendus à venir, des joueurs blessés…la trêve arrive au bon moment…il faudra cependant ne pas rater la dernière marche, la réception dimanche prochain de Parma, un succès permettrait de valider tout ce qui a été fait par la bande à Sinisa depuis un mois et également de remonter encore un peu plus au classement.

Un dernier mot enfin pour souligner la nouvelle bonne performance d’Angelo Palombo au milieu de terrain et également le niveau de jeu sensationnel de Roberto Soriano en seconde période, deux joueurs régulièrement critiqués pour leurs performances individuelles sous l’ère Delio Rossi mais qui démontrent depuis quelques semaines qu’ils peuvent être des éléments indispensables à cette Sampdoria version Mihajlovic.

 
Derniers résultats

30/10 - Verona - Sampdoria (20h45)
26/10 - Sampdoria - Atalanta 1-0
20/10 - Livorno - Sampdoria 1 - 2
06/10 - Sampdoria - Torino 2 - 2