Home Zoom sur la saison 1' journée: Sampdoria-Juventus : Il pleut - déjà - sur la Samp…
1' journée: Sampdoria-Juventus : Il pleut - déjà - sur la Samp… Imprimer Envoyer
Dimanche, 25 Août 2013 10:07

La Sampdoria affrontait la Juventus hier soir pour l'ouverture de sa saison. Rien de mieux qu'une rencontre face au double champion en titre pour se jauger tout de suite. Une seule surprise par rapport aux formations annoncées par la presse, la présence, côté doriano, de Berardi en lieu et place de Castellini côté gauche. Sinon, ce sont bien deux formations disposées en 3-5-2 qui s’affrontent.

La Juventus prend la direction des opérations dés le coup d’envoi avec Pirlo qui dés la troisième minute met Da Costa à contribution. Les blucerchiati, après un début un peu timide, sous la tempête frappant Gênes, sortent enfin la tête de l’eau et se créent une action dangereuse à la douzième minute lorsque Chiellini, alis l’homme au cent fautes jamais sanctionné d’un avertissement, commet une faute sur Gabbiadini à la limite de l’entrée de la surface de réparation…coup franc sur la ligne…gâché par Eder, comme souvent. La réponse de la Juve ne se fait pas attendre et Asamoah fait briller Da Costa de la tête sur un corner tiré par Pirlo. C’est ensuite Tevez qui met Da Costa en évidence en tentant sa chance du gauche (22ème minute). Les conditions climatiques difficiles conditionnent fortement le jeu qui s’avère ressembler à un véritable jeu d’échecs au milieu du terrain avec deux blocs équipes qui s’affrontent sans prendre de risques, un jeu haché de fautes multiples. La première période s’achève donc sur le score de 0-0.

Au retour des vestiaires, la tempête semble être passée, la pluie se fait plus fine et le jeu ne peut qu’en sortir ‘’grandi’’. Après un nouveau début de mi-temps sans véritable action construite, la Juve prend l’avantage à la 58ème minute : sur une belle action collective, les bianconeri mettent à mal les blucerchiati et se retrouvent en supériorité numérique. Palombo ne peut contrer le ballon de Vidal de la tête et celui-ci arrive dans les pieds de Pogba, parti dans le dos de Gastaldello côté gauche de la surface ; ce dernier remet aux six mètres à Tevez, seul, qui n’a qu’à pousser le ballon au fond des filets de Da Costa. Sampdoria 0 – Juventus 1.

Six minutes plus tard, Costa croit égaliser pour la Sampdoria suite à un coup-franc d’Eder, mais sa position de hors-jeu est tellement flagrante qu’on ne croit pas une seconde en la validation de ce but et c’est donc logiquement qu’il est annulé par l’arbitre. Malgré l’ouverture du score turinoise, la Sampdoria se montre incapable de réagir et c’est la Vieille Dame qui est proche d’inscrire un second but lorsque Lichsteiner manque de tuer le match d’un coup de tête rapproché à la 69ème minute. Trois minutes plus tard, Soriano et Mustafi font leur entrée en jeu en lieu et place d’un Eramo bien trop tendre une fois de plus et d’un Gastaldello fidèle à lui-même… Quelques minutes plus tard, Obiang, bien discret lui aussi, envoie un missile en direction des buts de Buffon, histoire de montrer que les blucerchiati s’accrocheront jusqu’au bout. En fin de match, Castellini remplace Berardi (Pourquoi faire rentrer un défenseur en laissant Pozzi ou Sansone sur le banc?), le tout pour un peu plus de cinq minutes, le temps de se prendre un carton rouge direct pour une faute grossière sur Lichtsteiner. Plus rien ne se passera au terme du match qui se conclut donc par la victoire ‘’gialloblu’’ en terre génoise.

La Samp boit donc le calice jusqu’à la lie et se voit défaite et réduite à dix pour sa première sortie en Serie A cette saison. Même s'il n'y a rien de honteux à perdre contre une équipe dont tous ses remplaçants seraient titulaires chez soi, la manière affichée hier soir laisse perplexe et confirme les craintes des premières semaines estivales. Une Sampdoria qui a montré toutes ses limites sur cette rencontre : une équipe qui, concentrée, peut s’en sortir pour défendre, mais qui est incapable de produire du jeu (Quid de Krsticic et Obiang ? Syndrome Salvatore Foti ?), qui manque d’un guerrier au milieu tant les turinois ont fait la loi dans l’entrejeu et qui n’a toujours pas de milieu gauche ni d’attaquant assez complet à associer au jeune Gabbiadini. L’heure n’est pas encore grave mais il reste huit jours pour remédier aux problèmes avant la fermeture du mercato. Il sera ensuite trop tard pour réagir. Prochaine journée dimanche prochain du côté de Bologna, concurrent direct au maintien.

Forza Samp !

 

Sampdoria 0 – Juventus 1
But:
58' Tevez.
Sampdoria (3-5-2): Da Costa; Gastaldello (72' Mustafi), Palombo, Costa; De Silvestri, Eramo (72' Soriano), Krsticic, Obiang, Berardi (83' Castellini); Eder, Gabbiadini.
A disposition: Tozzo, Salamon, Rodríguez, Pozzi, Sansone, Wszolek, Gentsoglou, Fornasier, Gavazzi.
Entraîneur: Delio Rossi.

Juventus (3-5-2): Buffon; Barzagli, Bonucci, Chiellini; Lichtsteiner, Vidal, Pirlo, Pogba, Asamoah; Tevez (90' Llorente), Vucinic (90' Giovinco).
A disposition: Storari, M. Caceres, Ogbonna, De Ceglie, Peluso, Marrone, Padoin, Quagliarella, Matri, Isla.
Entraîneur: Antonio Conte.

Arbitro: Banti.
Expulsion: 91' Castellini pour jeu dur sur Lichtsteiner ; Avertissements: 51' Eramo, 60' Gastaldello, 64' Vidal, 80' Lichtsteiner.
 

Mise à jour le Dimanche, 25 Août 2013 10:15
 
Derniers résultats

30/10 - Verona - Sampdoria (20h45)
26/10 - Sampdoria - Atalanta 1-0
20/10 - Livorno - Sampdoria 1 - 2
06/10 - Sampdoria - Torino 2 - 2