Home Zoom sur la saison Sampdoria-OM: Victoire des blucerchiati!
Sampdoria-OM: Victoire des blucerchiati! Imprimer Envoyer
Samedi, 03 Août 2013 21:35

En ce samedi 3 août 2013, place à la première édition du « Trofeo Riccardo Garrone », en mémoire du président de la Sampdoria, décédé en janvier dernier. Pour cette première édition, rien de mieux que d’effectuer une rencontre entre la Sampdoria et l’OM, deux équipes dont les tifosi sont liés par les liens étroits. Si l’OM est sur le point de débuter sa saison, la Samp elle a encore trois petites semaines avant d’affronter la Juventus pour son entrée dans la Serie A 2013/2014.

Pour cette rencontre, Delio Rossi, comme depuis son arrivée, met en place un 3-5-2 proche de celui de la saison dernière. Andrea Poli, parti à Milan, a été remplacé par Mirko Eramo au milieu de terrain ; Mauro Icardi, parti à l’Inter est lui remplacé par Manolo Gabbiadini. En défense, Gastaldello et Costa sont absents et remplacé par Mustafi et Castellini. Dans les buts, Romero n’est pas aligné et on retrouve donc Da Costa comme gardien titulaire, comme en fin de saison dernière. Enfin, Vasco Regini, de retour au club cet été (en copropriété avec Empoli), est positionné sur le côté gauche du 3-5-2 bien que cela ne soit pas son poste…mais il n’y a à l’heure actuelle aucun joueur à mettre à ce poste. Côté OM, Elie Baup aligne une équipe en 4-2-3-1, une équipe qui devrait être son équipe type à moins que Morel, suspendu pour l’ouverture du championnat, ne parvienne à laisser le jeune Mendy sur le banc.

Après un début de match équilibré, les marseillais prennent peu à peu le dessus au milieu de terrain et se montrent dangereux. A la 5ème minute, suite à un ballon récupéré au milieu de terrain, Obiang envoie Eder dans la profondeur, les attaquants blucerchiati sont en supériorité numérique mais l’attaquant brésilien tergiverse trop en voulant jouer individuellement et se fait contrer par Mendy alors que Gabbiadini était seul aux six mètres sur sa droite…première action complètement vendangée par la Sampdoria et Eder. On ne change pas les habitudes de la saison dernière... deux minutes plus tard, comme souvent dans le football, c’est l’adversaire qui ouvre le score : sur un débordement de Gignac côté gauche, Palombo contre le centre de l’attaquant phocéen mais celui-ci, au terme d’un cafouillage, revient sur le numéro 9 de l’OM qui, de la tête, trompe Da Costa et ouvre le score sur la première occasion marseillaise. Sampdoria 0 – OM 1

Dans la minute suivante, Mendy déborde côté gauche mais son centre, très dangereux, est dévié en corner par Palombo. Sur le coup de pied de coin, Mendes prend le dessus sur la défense doriana et voit sa tête finir à quelques centimètres de la lucarne de Da Costa, lequel était battu sur le coup. A la 15ème minute Eder se montre dangereux sur un coup franc à l’entrée de la surface de réparation mais Mandanda se montre concentré et dévie le ballon en corner, lequel ne donnera rien. Deux minutes plus tard, sur un long coup franc, le ballon revient sur Gabbiadini, il protège bien son ballon malgré le tirage de maillot de Mendes et tente sa chance même si celle-ci est sans danger pour le portier de l’Equipe de France. Dans la minute suivante, un centre venu de la droite trouve le dessus de la barre transversale de Mandanda. La pression des blucerchiati se fait ressentir et ceux-ci obtiennent un nouveau coup-franc dangereux à la 20ème minute, mais gâché une fois de plus par Eder.

A la 21ème, c’est fort logiquement que la Sampdoria égalise : C’est Gabbiadini qui remet les deux équipes à égalité en s’élevant plus haut que N’Koulou et en mettant une très belle tête hors de portée de Mandanda sur un magnifique centre de De Silvestri côté droit. Sampdoria 1 – OM 1.

Trois minutes plus tard, Eder donne l’avantage aux blucerchiati ! Suite à une belle action collective conclue par un joli jeu en triangle, Gabbiadini sur une touche de balle remet à Eder lequel part dans l’axe et résiste aux défenseurs marseillais pour venir tromper Mandanda à bout portant. Sampdoria 2 – OM 1.

L’OM semble KO debout, perdue sur le terrain et elle le confirme puisque dans la minute suivante, Gabbiadini s’offre un doublé ! Il est envoyé seul dans la profondeur et bat Mandanda en remportant son face à face. Sampdoria 3 – OM 1. L’OM a donc concédé trois buts en moins de six minutes !

A la 34ème, De Silvestri part dans le dos de la défense marseillaise et se retrouve en duel avec Mandanda mais sa tentative du droit n’est pas cadré. L’OM n’y est pas du tout en défense et la Sampdoria se régale depuis la fin du premier quart d’heure. Pendant quelques minutes, le rythme baisse quelque peu et la dernière grosse action de cette première période sera une fois de plus en faveur des blucerchiati : à la 43ème, sur un ballon mal dégagé par Ayew, le ballon revient sur Eder lequel frappe en force mais celle-ci est déviée en corner. Au terme de celui-ci, Obiang voit sa puissante frappe gauche être également déviée en corner. L’OM souffre et aurait dû concéder un nouveau but sans un miracle de Mandanda ou énorme raté de Gabbiadini – c’est selon - lequel était tout seul suite à une énième faute de défense des phocéens qui étaient tous montés sur le corner. Jusqu’à la 46ème et la tentative de Gabbiadini stoppée par Mandanda, les marseillais auront été acculés sur leur cage, sans réussir à se dégager.

Et c’est ainsi que s’achève la première période, sur le score de 3-1 en faveur des blucerchiati, un avantage mérité tant les joueurs de Delio Rossi ont archi-dominé les hommes d’Elie Baup au cours de la dernière demi-heure. L’écart de deux buts est même un minimum au moment de comptabiliser les actions crées de part et d’autre.

La seconde période reprend avec deux changements côté Sampdoria, les sorties de Gabbiadini et Castellini remplacés par Sansone et Fornasier (Ce seront les premiers changements, Delio Rossi faisant une complète revue d’effectif, gardien inclus, au cours de la soirée). A la 52ème, sur un mouvement collectif bien mené, Valbuena, sur un service de Payet, s’excentre côté droit, lève la tête et voit Da Costa avancé et réussit un magnifique tir lobé, l’OM revient dans le match même si le portier blucerchiato n’est pas exempt de tout reproche sur le coup ! Sampdoria 3 – OM 2.

Trois minutes plus tard, Rod Fanni remet les équipes à égalité ! Sur coup de pied arrêté, le défenseur marseillais prend le dessus sur ses vis-à-vis génois et envoie un coup de tête très puissant qui trompe la vigilance du gardien brésilien, lequel une fois de plus semble marquer un temps de retard. Sampdoria 3 – OM 3. C’est désormais les joueurs génois qui ont la tête sous l’eau et semblent complètement perdus sur le terrain. Après un léger temps mort, la lucarne de Da Costa voit le coup franc de Payet le frôler à la 66ème, l’OM était tout près de reprendre l’avantage. Deux minutes plus tard Gignac fait du Gignac : envoyé seul en face à face avec Da Costa, il frappe lamentablement hors cadre. Incroyable ! Dix petites minutes plus tard, Payet récupère un ballon à l’entrée de la surface mais sert Valbuena côté gauche, en bonne position, mais celui-ci ne trouve le cadre pour le bonheur des tifosi blucerchiati (75ème).

A la 85ème, suite à un ballon perdu par Pozzi, une longue transversale est envoyée au sympathique Jordan Ayew, lequel perd son face à face avec le jeune Tozzo. Sur la relance, la Sampdoria se crée sa première occasion de sa seconde période (!!!) et sur un beau jeu de passe, Renan envoie une grosse frappe dans la lucarne de Mandanda, lequel ne peut strictement rien faire (86ème). Sampdoria 4 – OM 3.

La rencontre s’achève ainsi sur la victoire des blucerchiati, lesquels remportent donc la première édition du ‘’Trofeo Riccardo Garrone’’. Une belle rencontre amicale qui aura permis à la Samp de donner du temps de jeu à tout le monde même si l’équipe n’a pas vu le jour en seconde période et peut s’estimer heureuse de marquer sur sa seule occasion. Côté OM, on doit partir de Gênes avec un sentiment mitigé : l’équipe type était alignée et a complètement sombré en première mi-temps. Elle s’est bien reprise en seconde période mais la Samp alignait moins de joueurs cadres et les constants changements l’ont certainement affaiblie. Toujours est-il que les Blucerchiati remporte ce premier trophée, ont fait plaisir à leurs tifosi et que cette rencontre a permis de rassembler les supporters des deux camps. Samp & OM, amici per sempre !
 

Sampdoria 4 - Olympique de Marseille 3
Buts:
5' Gignac, 21' Gabbiadini, 24' Eder, 26' Gabbiadini; 52' Valbuena, 55' Fanni, 86' Renan.
Sampdoria (3-5-2): Da Costa (48' Tozzo); Mustafi (60' Berardi), Palombo (62' Salamon), Castellini (46' Fornasier); De Silvestri (78' Gavazzi), Eramo (62' Rodríguez), Krsticic (60' Gentsoglou), Obiang (68' Renan), Regini; Eder (56' Pozzi), Gabbiadini (46' Sansone).
A disposition: Romero, Fiorillo, Costa, Wszolek, Martinelli, Soriano, Gastaldello, Laczkó.
Entraîneur: Delio Rossi.
Olympique de Marseille (4-3-3): Mandanda; Fanni, Nkoulou, Mendes (62' Diawara), Mendy (85' Morel); Romao, Valbuena (85' Sougou), Imbula; Payet, Gignac (71' J. Ayew), A. Ayew.
A disposition: Samba, Abdallah, Cheyrou, Abdullah, Kadir, Amalfitano, Abergel, Sougou.
Entraîneur: Élie Baup.
Arbitre: Bergonzi.
 

Mise à jour le Samedi, 03 Août 2013 22:59
 
Derniers résultats

30/10 - Verona - Sampdoria (20h45)
26/10 - Sampdoria - Atalanta 1-0
20/10 - Livorno - Sampdoria 1 - 2
06/10 - Sampdoria - Torino 2 - 2