Home Zoom sur la saison 26’ journée: La Sampdoria efface le Chievo
26’ journée: La Sampdoria efface le Chievo Imprimer Envoyer
Lundi, 25 Février 2013 17:34

La Sampdoria poursuit sa bonne série actuelle et remonte petit à petit au classement. Ce dimanche, elle a battu un concurrent direct au maintien, le Chievo Verona, un succès qui lui permet de dépasser son adversaire du jour au classement.

Après moins de trente secondes de jeu, la Samp de Limone (Rossi purgeant son deuxième match de suspension) se montre dangereuse grâce à Sansone lequel slalome dans la défense jaune et verte du Chievo. Il sert Obiang mais le milieu espagnol voit son tir contré in extremis par le retour en catastrophe de Rigoni, lequel sauve les buts défendus par Puggioni. Deux minutes plus tard, le même Sansone sert de la tête De Silvestri mais le tir du défenseur italien passe au-dessus des buts adverses. Le Chievo n’est pas en reste puisque Guana et Acerbi auront chacun leur chance au cours de la première demi-heure. Poli a également une grosse opportunité mais il perd son face à face avec Puggioni (29’). Ce n’est que partie remise, cinq minutes plus tard le milieu de terrain blucerchiato est servi à l’entrée de la surface de réparation, côté gauche, il fixe alors ses vis-à-vis et trouve le petit filet du portier du Chievo, 1-0 pour la Samp (33ème). Trois minutes plus tard, les gialloverdi sont tous près d’égaliser sur une tentative lointaine de Guana, c’est sans compter sur la magnifique parade de Sergio Romero, lequel effectue un arrêt de grande classe. Juste avant la mi-temps, Sansone met le feu dans l’arrière garde veronese mais son centre est intercepté au dernier instant alors qu’Icardi s’imaginait déjà doubler la mise (44ème).

A la mi-temps, la Samp rentre avec ce petit avantage au score, un avantage mérité, c’est alors que la neige fait son apparition et remplace la pluie qui s’abattait sur Gênes depuis le début de la matinée. Le Chievo rentre sur le terrain avec une bien plus grande motivation, désireux de faire le jeu et de mettre en difficulté la Samp, laquelle, repliée dans son camp, joue en contre attaque. Sur l’une d’entre elle, Costa envoie un long ballon en direction d’Icardi, lequel s’envole en direction des buts adverses avant d’être mis au sol par Puggioni, sorti de ses buts. La sortie kamikaze du portier adverse, formé à la Samp, fait froid dans le dos, tant son coup de pied dans le genou de l’attaquant argentin est un acte assassin. L’arbitre ne sanctionne la faute seulement d’un avertissement cependant. Hallucinant ! (54ème). Sansone, d’un tir puissant, fait briller Puggioni sur le coup franc alors qu’Icardi, bien qu’ayant essayé de poursuivre, ne peut continuer la rencontre, la douleur au genou étant trop forte ; il est alors remplacé par Eder. A la 81ème, le Chievo se crée une action dangereuse lorsque Luciano trouve Hetemaj au sein de la surface génoise mais le tir de l’attaquant finlandais ne trouve heureusement pas le cadre. Ce qui n’est pas le cas d’Eder qui sur une ouverture de Mustafi part en contre-attaque à toute vitesse, maintient les défenseurs derrière lui et s’en va battre Puggioni d’un tir croisé, 2-0, la Samp a tué le match (83ème).

Plus rien ne sera marqué au cours des minutes restantes, la Sampdoria s’impose face à un concurrent direct, chose qui n’est jamais arrivé ou presque cette saison, les blucerchiati ayant souvent obtenus des bons résultats face aux gros clubs du championnat avant de s’effondrer face aux supposées petites équipes, aussi bien à l’extérieur qu’à domicile. La défense mise en place par Delio Rossi tient le choc et poursuit son redressement, avec ou sans Palombo, et l’attaque doriana semble désormais capable de compter sur trois hommes (Eder, Sansone, Icardi) en attendant le retour en forme de Maxi. L’équipe actuelle n’a plus rien à voir avec celle des six premiers mois, elle semble désormais avoir un schéma de jeu bien défini et adapté à l’effectif dont dispose l’entraineur. La prochaine rencontre face à Parma sera cruciale dans l’optique du maintien en Serie A en fin de saison.

Forza Doria !

Sampdoria-Chievo Verona 2-0
Buts:
Poli 33’, Eder 83’.
Sampdoria (3-5-2): Romero; Rossini, Gastaldello, Costa; De Silvestri (33' s.t. Mustafi), Poli, Krsticic, Obiang, Estigarribia; Sansone, Icardi (16' s.t. Eder).
A disposition: Da Costa, Berni, Rodríguez, Renan, Castellini, Maxi López, Munari, Poulsen, Palombo, Soriano.
Entraineur: Fedele Limone.

ChievoVerona (5-3-2): Puggioni; N. Frey, Andreolli, Dainelli (1' s.t. Hetemaj), Acerbi, Jokic; Cofie (32' s.t. Pellissier), L. Rigoni, Guana (22' s.t. Luciano); Théréau, Samassa.
A disposition: Ujkani, Seymour, Cesar, Sampirisi, Vacek, Hauche, Papp, Paloschi, Dramé.
Entraineur: Eugenio Corini.
Arbitre: Abbattista (Molfetta).
Notes: Avertissements: Gastaldello 14’ (S), Acerbi 14’ (C), Krsticic 22’ (S), Hetemaj 47’ (C), Puggioni 54’ (C).

 
Derniers résultats

30/10 - Verona - Sampdoria (20h45)
26/10 - Sampdoria - Atalanta 1-0
20/10 - Livorno - Sampdoria 1 - 2
06/10 - Sampdoria - Torino 2 - 2