Home Zoom sur la saison 24' journée: Le marin blucerchiato dompte la louve
24' journée: Le marin blucerchiato dompte la louve Imprimer Envoyer
Dimanche, 10 Février 2013 22:05

Ce dimanche, l’AS Roma ‘’version Andreazzoli’’ effectuait sa première sortie dans l’antre de la Sampdoria, le Stadio Luigi Ferraris. Et inutile de dire que le nouvel entraîneur giallorosso se rappellera de son premier match puisqu’il a été balayé 3-1 par les hommes de Delio Rossi dans un match un peu fou.

Pour cette rencontre, Delio Rossi conserve son 3-5-2 malgré les défections de deux joueurs de son système, Angelo Palombo et Eder. L’international italien est remplacé par l’helvétique Rossini alors que le poste habituellement dévolu à l’attaquant brésilien revient au jeune Soriano, dans un poste d’électron libre derrière le tout jeune Icardi, finalement apte pour la rencontre. A part ces changements, on retrouve les mêmes joueurs que dernièrement avec les présences de De Silvestri et Estigarribia sur les côtés et une digue axiale composée des trois jeunes formés au club, Krsticic, Poli et Obiang. Côté romain, on évolue également avec une défense à trois, dans un système en 3-4-1-2 avec le retour de De Rossi dans l’équipe type et un Pjanic en numéro dix derrière le duo Totti/Osvaldo.

La première mi-temps, très tactique, est plutôt d’un ennui mortel, il ne se passe rien qui mérite vraiment d’être signalé. La Roma domine son sujet sans se montrer véritablement dangereuse si ce n’est sur une tentative de Pjanic, repoussée par Costa, bras collés au corps. C’est tout pour la première période.

A la reprise, Delio Rossi fait un changement tactique en remplaçant le transparent et inutile Soriano par Sansone, recrue hivernale en provenance du Torino et pour qui ce sont les premières minutes sous le maillot blucerchiato. Après six minutes de jeu en seconde période, Lamela pense ouvrir le score mais le but est refusé pour hors jeu…inexistant ! Cela reste cependant une bonne décision, l’arbitre s’étant déjà trompé au départ de l’action puisque Marquinho était hors-jeu ! Deux erreurs arbitrales qui donnent lieu à une bonne décision !

Cinq minutes plus tard, sur sa première occasion du match, la Sampdoria ouvre le score ! Sansone, sur l’un de ses premiers ballons exploitables, en contre-attaque, réalise une merveille de passe tout en toucher en direction d’Estigarribia. La frappe croisée du gauche de l’international paraguayen bat Stekelenburg (préféré à Goicoechea) et permet aux blucerchiati de mener 1-0 (56ème). Une minute plus tard, Poli se retrouve seul face au portier hollandais mais ce dernier sauve la Roma qui est alors complètement K.O. sur le terrain.

Dix minutes plus tard, alors que la Samp a pris le contrôle du match, la Roma obtient un pénalty suite à une faute de Gastaldello sur Osvaldo dans la surface de réparation. Crime de lèse-majesté, alors que Totti s’imagine déjà en sauveur de la ‘’patrie romaine’’, Osvaldo lui prend le ballon et prend ses responsabilités…mais son tir, d’une faiblesse incroyable, est arrêté par Romero, impeccable au moment de plonger sur sa gauche (69ème). Nouveau tournant dans ce match puisque là encore, dans la foulée, les blucerchiati en profitent et porte une seconde estocade sur la tête de leur adversaire : en effet, une minute plus tard, Gastaldello obtient un coup franc intéressant à l’entrée de la surface, coup de pied arrêté frappé par Sansone, lequel trompe un Stekelenburg pas exempt de tout reproche sur l’action. 2-0 (72ème).

Ces quelques minutes seront complètement folles puisque deux minutes plus tard les giallorossi reviendront dans le match par l’intermédiaire de Lamela qui trompe Romero en reprenant d’une reprise du gauche à bout portant un centre venu de la droite. 2-1 (75ème). Pas le temps de douter pour la Samp puisqu’immédiatement elle reprend deux buts d’avance par l’intermédiaire de sa perle argentine, Mauro Icardi, lequel saute plus haut que son vis-à-vis pour inscrire de la tête le dernier but de la rencontre, sur un corner frappé par Sansone… Grand homme de la rencontre le néo blucerchiato puisque pour ses quarante-cinq premières minutes sous la plus belle tunique au monde, il comptabilise un but et deux passes décisives!

La rencontre pourrait se terminer ainsi, sans souci particulier, c’est sans compter sur les joueurs romains comme Totti ou Burdisso qui, comme à chaque fois qu’ils perdent, commencent à insulter leurs adversaires ou donner des coups bas…des insultes du défenseur argentin en direction de Delio Rossi ne resteront pas sans réponse puisque l’entraineur blucerchiato répondra lui aussi quelques mots doux, joignant le geste à la parole en effectuant un doigt d’honneur. Nous sommes à la 94ème minute, le Mister doriano est alors expulsé et quitte la pelouse en exhortant la foule à chanter encore plus fort, un geste qui sera certainement jugé comme provocateur par la commission de discipline…

Toujours est-il que la Sampdoria sort de cette rencontre avec trois points de plus au classement général et qu’elle compte désormais un petit matelas de sept points sur le premier relégable, une situation inespérée lorsque Delio Rossi a pris les rênes de l’équipe juste avant Noël. Il a su relancer Palombo, De Silvestri principalement et fait confiance au jeune Icardi. L’état d’esprit a complètement changé et l’espoir d’un maintien en fin de saison est loin d’être utopique désormais.

 

Forza Samp !

 

SAMPDORIA-ROMA 3-1 (0-0)

Buteurs: Estigarribia (S) 56', Sansone (S) 73', Lamela (R) 75', Icardi (S) 77'

SAMPDORIA (3-5-1-1): Romero; Gastaldello, Rossini, Costa; De Silvestri, Poli, Krsticic, Obiang, Estigarribia (86' Poulsen); Soriano (46' Sansone); Icardi.

A disposition: Da Costa, Berni, Berardi, Castellini, Renan, Savic, Munari, Maresca, Mustafi, Maxi Lopez).

Entraîneur: Rossi.

ROMA (3-5-2): Stekelenburg; Marquinhos, Burdisso, Castan (77' Dodò); Lamela, De Rossi, Pjanic, Bradley (67' Florenzi), Marquinho (87' Lopez); Osvaldo, Totti.

A disposition: Goicoechea, Lobont, Torosidis, Romagnoli, Taddei, Perrotta, Piris, Lucca).

Entraîneur: Andreazzoli.

Arbitre: Celi.

Notes: Avertissements: De Rossi (R), Gastaldello (S), Burdisso (R). Expulsion: Delio Rossi (S, 94’). 25000 spectateurs environ.

Mise à jour le Lundi, 25 Février 2013 16:30
 
Derniers résultats

30/10 - Verona - Sampdoria (20h45)
26/10 - Sampdoria - Atalanta 1-0
20/10 - Livorno - Sampdoria 1 - 2
06/10 - Sampdoria - Torino 2 - 2