Home Zoom sur la saison 11' journée: L'Atalanta ridiculise la Sampdoria de Ferrara
11' journée: L'Atalanta ridiculise la Sampdoria de Ferrara Imprimer Envoyer
Dimanche, 04 Novembre 2012 16:58

La Sampdoria, après cinq revers consécutifs, certains marqués par des erreurs d’arbitrage flagrante, se retrouve en position fort inconfortable au classement malgré un départ tonitruant. Pour se relancer, rien de mieux qu’un nouveau concurrent direct au maintien, les nerazzurri. Tous les adversaires directs précédemment affrontés ont donné lieu à des rencontres mal maitrisées, nul doute que Ferrara et ses hommes voudront obtenir une victoire afin de chasser les nuages qui s’amoncèlent au-dessus des blucerchiati.

Pour ce match, Ferrara ne change rien à son schéma de jeu, on repart sur l’habituel 4-3-3 malgré les résultats poussifs et un jeu collectif pas toujours au rendez-vous. Peu de changements par rapport à l’équipe habituellement alignée si ce n’est la titularisation de Castellini en tant que latéral gauche. De l’autre côté, De Silvestri est aligné alors que la défense centrale est composée de Rossini et Gastaldello et que Romero est dans les buts. Au milieu, place à des joueurs techniques, capable de faire la passe juste au bon moment, Soriano, Poli et Maresca. En attaque, on retrouve le classique trident Eder, Estigarribia et Maxi Lopez. Colantuono, côté Atalanta, aligne une équipe en 4-4-2 avec Denis en vrai avant-centre de sa formation.

Début de match cauchemar pour la Samp. Deuxième minute de jeu, Raimondi part dans le dos de Castellini, centre au second poteau et Bonaventura devance un naïf Rossini pour pousser le ballon au fond des filets doriani, Romero étant lui aussi surpris par l’action des bergamasques.
A la 8ème minute, sur un long ballon en direction d’Estigarribia, celui-ci fait jouer sa vitesse pour devancer les défenseurs…il s’écroule mais l’arbitre le sanctionne sévèrement d’un avertissement pour simulation. A la 15ème, l’Atalanta est tout près de doubler la mise mais la tentative de Bonaventura échoue sur le poteau de Romero qui était battu sur le coup. A la 20ème, corner pour la Samp avec une probable faute non sifflée sur Estigarribia, sur le contre, l’Atalanta obtient une nouvelle action dangereuse mais la frappe n’est pas cadrée. A la 23ème, sur un corner blucerchiato tiré par Soriano, une tête de Maresca, tenu par un défenseur nerazzurro, trouve la transversale de Consigli. A la 25ème, Raimondi est averti pour une entrée trop tardive sur Poli au milieu de terrain. A la 33ème, Denis double la mise pour l’Atalanta : il pousse le ballon aux six mètres en reprenant un centre venu de la gauche, mais le but est refusé pour un hors jeu…inexistant. Deux minutes plus tard, le même Denis se crée une grosse opportunité mais ce ne sera qu’un corner au final, corner sur lequel Manfredini prend le dessus sur toute la défense génoise sans réussir à trouver le cadre. A la 39ème, Peluso est averti pour une simulation au milieu de terrain. A la 42ème, alors que l’Atalanta fait ce qu’elle veut dans la défense nerocerchiata, Denis déclenche un missile que parvient à stopper eu deux temps Romero. A la 45ème, Maxi Lopez obtient un coup franc intéressant à l’entrée de la surface de l’Atalanta, l’une des rares opportunités pour la Samp durant cette première mi-temps mais comme cela semblait prévisible, la tentative de Maresca est repoussée par le mur et l’arbitre arrête la première période sur cette action.
A la pause, les hommes de Ferrara peuvent s’estimer heureux, ils n’ont qu’un seul but de retard alors qu’un but valable a été refusé à l’Atalanta. Les joueurs nerazzurri ont survolé les débats, multipliant les actions de buts, les nerocerchiati sont amorphes sur le terrain et ressemblent fortement à la Samp d’il y a deux saisons qui avaient fini en Serie B. Par ailleurs, le pari de Ferrara, de titulariser Castellini à la place de Poulsen, s’avère un échec total, les actions les plus dangereuses nerazzurre (dont les deux buts), sont venues de son côté. Un joueur qui n’avait même pas le niveau de la serie B l’an dernier peut-il encore être aligné en Serie A ?

A la 49ème, Denis part en contre et se joue se son vis-à-vis avec facilité, se présente seul face à Romero mais manque incroyablement le cadre alors que le match semblait plié d’entrée de jeu.
A la 53ème, Maresca égalise sur sa première occasion ! Suite à un corner de la Samp, le ballon revient sur Soriano qui reprend dans un angle impossible mais sa frappe est repoussée par Consigli, le ballon revient sur Maresca qui exécute un retourné qui laisse Consigli sans réaction ! La Samp fait le plus dur ! Gastaldello, averti lors des échauffourées suivant l’égalisation, manquera le prochain match, suspendu. Deux minutes plus tard, De Silvestri tente sa chance à l’entrée de la surface mais sa frappe fini dans les bras du portier bergamasque. A la 57ème, Cigarini voit sa puissante frappe du gauche frôlée le poteau de Romero, quel danger pour la Samp ! Une grosse minute plus tard, Soriano récolte un avertissement pour une faute tactique après qu’il eut perdu le ballon bêtement au milieu de terrain. A la 64ème, Obiang est lancé sur le pré en remplacement de Maresca, lequel semble complètement à court de forces. A la 69ème, Denis, dans la surface, tente une frappe enroulée dans le petit filet de Romero, mais sa tentative finit dans les nuages de Gênes. A la 70ème, Carmona est averti pour une faute sur Poli, lequel est aussitôt remplacé par Tissone. A la 72ème, Obiang est sanctionné fort sévèrement à l’entrée de la surface nerocerchiata. Colantuono en profite pour remplacer Bonaventura par De Luca mais le coup-franc lui, ne donnera rien. Deux minutes plus tard, Stendardo met Obiang au sol à vingt-cinq mètres des buts nerazzurri, plein axe ; là encore, le coup-franc est gâché par la Samp. A la 76ème, l’Atalanta reprend l’avantage !!! De Luca, le nouvel entrant, profite d’un centre décisif de Denis pour battre Romero, seul aux six mètres. Icardi rentre aussitôt à la place d’un décevant Estigarribia. A la 81ème, sur un centre venu de la droite d’Icardi, Eder est contré au dernier moment par Manfredini alors qu’il était bien placé aux six mètres. Dans la foulée, Moralez est remplacé par Bivio côté Atalanta. 84ème min et dernier changement côté bergamasque avec l’entrée de Biondini à la place de Carmona. Une minute plus tard, Icardi est tout près d’égaliser ma sa tentative de la tête est repoussée par un arrêt réflexe de Consigli. A la 88ème, incroyable sauvetage de Stendardo ! Consigli n’est plus dans ses buts, Icardi frappe de toutes ses forces mais le ballon est repoussé sur sa ligne par le défenseur nerazzurro ! Cruel pour le jeune attaquant argentin !

Plus rien de dangereux ne sera crée de part et d’autre jusqu’au terme de la rencontre. L’Atalanta vient donc s’imposer à Gênes, infligeant à la Samp sa sixième défaite de suite, nouveau record du club. Les hommes de Ferrara ont été ridicules durant la première période et amorphes durant la seconde à l’exception des derniers instants, lors de l’entrée du jeune Icardi, cantonné au banc de touche de manière incompréhensible. Ciro Ferrara risque gros, lui qui s’est entêté au cours des dernières semaines avec son 4-3-3 bancal, tout en titularisant des joueurs pas au niveau comme Castellini encore aujourd’hui. La zone rouge est désormais là, à proximité, et rien ne semble devoir s’opposer à ce que la Samp y prenne place d’ici peu. Le spectacle du jour a été affligeant, la défense digne d’une équipe amateur, quant au milieu et à l’attaque, le manque de liant est flagrant. Cette équipe est une somme d’individualités qui ne savent pas jouer ensemble. Ferrara a creusé sa propre tombe en s’évertuant à aligner une équipe bancale et en perdant les confrontations directes face au Chievo, Parma, Atalanta, Cagliari…un électrochoc est nécessaire, il en va du maintien de la Samp en Serie A. Nous pourrons au passage nous poser la question de la mise à l’écart d’Angelo Palombo qui, de manière certaine, ne ferait pas pire que la majorité des joueurs alignés encore aujourd’hui.

Forza Samp ! Sempre !

Mise à jour le Dimanche, 04 Novembre 2012 23:15
 
Derniers résultats

30/10 - Verona - Sampdoria (20h45)
26/10 - Sampdoria - Atalanta 1-0
20/10 - Livorno - Sampdoria 1 - 2
06/10 - Sampdoria - Torino 2 - 2