Home Zoom sur la saison 6' journée: La Samp tombe à domicile
6' journée: La Samp tombe à domicile Imprimer Envoyer
Dimanche, 30 Septembre 2012 15:59

La Sampdoria de Ciro Ferrara affrontait le Napoli de Walter Mazzarri, une rencontre entre deux équipes aux résultats positifs en ce début de championnat. Pour ce match, l’entraineur blucerchiato doit faire sans Pozzi et Poli, blessés, mais également sans deux de ses recrues phares, Maresca et Maxi Lopez suspendus. L’objectif de la rencontre est de jauger le véritable niveau de l’équipe en affrontant l’un des cadors du championnat, qui plus est, une équipe pouvant viser le titre cette saison.

A peine le temps de prendre ces marque que dés la seconde minute de jeu, la Samp est tout prête d’ouvrir le score sur corner mais le ballon repris par Munari longe le but napolitain sans que personne ne puisse le pousser au fond des filets. Deux minutes plus tard, Pandev, à l’entrée de la surface génoise, plein axe, tente sa chance, mais sa frappe écrasée n’inquiète pas Romero. A la 15ème, sur une longue touche, Maggio se retrouve seul face à Romero mais sa tentative passe au dessus des buts doriani. A la 18ème, sur une balle en profondeur d’Obiang, Estigarribia peut contrôler le ballon entre deux défenseurs et tenter sa chance mais il ne trouve pas le cadre. A la 23ème, Eder obtient un coup-franc à trente-cinq mètres environ : tiré par Obiang, il s’avère dangereux puisque Gastaldello part dans le dos de la défense mais ne peut malheureusement cadrer sa tête. Deux minutes plus tard, coup-franc dans la même position mais pour le Napoli : au terme de celui-ci, un centre passe devant toute la défense sans pouvoir être repris par un attaquant azzurro. A la 29ème, Eder déborde côté gauche er remet en retrait sur Soriano mais sa frappe n’inquiète pas De Sanctis outre mesure. A la 34ème, Berardi est averti pour avoir mis fin à une contrattaque napolitaine en mettant Hamsik au sol de manière illicite. A la 37ème, avertissement pour Berhami, coupable d’une faute sur Krsticic à l’approche de la surface napolitaine mais la coup franc est ensuite gâché par Eder d’une frappe écrasée et non cadrée. A la 41ème, Obiang est à son tour averti pour un tacle correct mais un peu trop engagé au milieu du terrain, une action qui met un terme à la pression génoise. Sur cette action, Walter Mazzarri, l’ancien entraîneur blucerchiati est expulsé à cause des ses trop nombreuses réclamations au bord de la pelouse depuis le coup d’envoi du match. 0-0 à la fin du temps réglementaire et la Sampdoria a fait preuve d’une belle maitrise dans cette première partie du match, étant rarement mise en difficulté par l’ogre napolitain et ayant montré un bel enthousiasme durant les vingt dernières minutes.

La seconde période reprend comme s’était achevée la première, avec de la tension, un match fermé, tactique où personne ne prend trop de risques insensés, il ne manque qu’un but pour débloquer la situation, même si la Sampdoria semble être l’équipe la plus dynamique sur le pré du Luigi Ferraris. A la 51ème, Berhami, déjà averti et auteur de plusieurs fautes, met fin à une contre-attaque doriana en arrêtant le ballon de la main, mais l'arbitre laisse jouer...A la 55ème, Eder est tout près de profiter d’une hésitation entre le portier napolitain et son défenseur central, malheureusement, il n’a pas le contre favorable. A la 57ème, Gastaldello est averti pour une faute au milieu de terrain sur Hamsik, c’est la certitude pour lui d’être quoiqu’il arrive absent lors de la prochaine journée pour suspension. Sur le coup franc, c’est Costa qui fait une faute stupide sur Maggio le long de la ligne de touche, le quatrième avertissement du jour pour la Samp. A la 65ème, le jeune Insigne remplace Pandev, Napoli n’est pas venu à Gênes pour perdre des points en route, le message est clair. Une minute plus tard, Pandev s’infiltre à l’entrée de la surface de réparation, Gastaldello l’accroche (hors de la surface ?) ; l’arbitre donne un rouge direct au capitaine blucerchiato et accorde un penalty aux azzurri que Cavani transforme en trompant un Romero pourtant parti du bon côté. Sampdoria 0 – Napoli 1 (67ème). C’est dur pour la Sampdoria qui n’a pas été mise en danger pour le moment et qui est menée et réduite à dix désormais.

A la 70ème, Munari est remplace par De Silvestri qui fait donc ses premiers pas en blucerchiato en championnat. Quatre minutes plus tard, Obiang tente sa chance mais une fois de plus, la tentative blucerchiata n’est pas cadrée. Deux minutes plus tard, Insigne réalise la première frappe dangereuse napolitaine dans le jeu, mais Romero la bloque. A la 81ème, Insigne tente sa chance à l’entrée de la surface mais sa frappe flirte avec le poteau du portier argentin même si celui-ci semblait être sur la trajectoire. C’est le moment choisi par Ciro Ferrara pour faire rentrer le jeune Mauro Icardi à la place de Roberto Soriano. La minute suivante, Costa commet une faute à l’entrée de la surface qui donne un coup-franc dangereux pour Naples mais Sergio Romero stoppe sans problème la tentative de Cavani. A la 84ème, Hamsik cède sa place à l’international suisse Dzemaili dans les rangs napolitains. A la 87ème, nous assistons aux premiers pas de Simon Poulsen sous les couleurs blucerchiate, lequel remplace le suisse Berardi pour les dernières minutes du match. Dex minutes plus tard, Eder, d’un exploit individuel, se débarrasse de défenseurs azzurri avant d’être mis au sol par Cannavaro, avertissement pour le défenseur napolitain et coup franc dangereux pour les blucerchiati mais celui-ci sera repoussé par le mur. Pour casser le rythme, Napoli effectue un dernier changement en faisant rentrer Mesto à la place de Maggio (92ème).

Plus rien ne sera marqué malgré un dernier assaut final désordonné de la Sampdoria qui concède ainsi sa première défaite de la saison, à domicile, face au Napoli. Un revers difficile à digérer pour les blucerchiati qui n’auront jamais été mis en danger véritablement et qui cèdent sur un contact à la limite de la surface de réparation. Un coup d’arrêt avant d’effectuer deux déplacements consécutifs du côté de deux adversaires directs. Nous aurons l’occasion de voir la capacité de réaction que possède cet effectif jeune qui devra faire sans Gastaldello, suspendu, mais qui devrait retrouver Maresca et Maxi Lopez.

Sampdoria 0
Napoli        1

But: 68' Cavani (sur penalty)
Sampdoria (4-3-3): Romero; Berardi (87' Poulsen), Gastaldello, Rossini, Costa; Munari (70' De Silvestri), Krsticic, Obiang; Soriano (81'. Icardi), Eder, Estigarribia.
A disposition: Berni, Falcone, Renan, Castellini, Mustafi, Austoni.
Entraineur: Ciro Ferrara.
Napoli (3-4-1-2): De Sanctis; Campagnaro, Cannavaro, Gamberini; Maggio (92' Mesto), Inler, Behrami, Zuniga; Hamsik (84'. Dzemaili); Cavani, Pandev (65' Insigne).
A disposition: Rosati, Grava, Uvini, Donadel, Aronica, Dossena, Vargas, El Kaddouri, Fernandez.
Entraineur: Walter Mazzarri.
Arbitre: Tagliavento di Terni.
Avertissements:  34' Berardi, 37' Behrami, 41' Obiang, 57' Gastaldello, 58' Costa, 89' Cannavaro, 90' Insigne 

Expulsions: Mazzarri 42', Gastaldello 67'

Mise à jour le Dimanche, 30 Septembre 2012 21:11
 
Derniers résultats

30/10 - Verona - Sampdoria (20h45)
26/10 - Sampdoria - Atalanta 1-0
20/10 - Livorno - Sampdoria 1 - 2
06/10 - Sampdoria - Torino 2 - 2