Home Zoom sur la saison 5' journée: Cette Sampdoria a du coeur
5' journée: Cette Sampdoria a du coeur Imprimer Envoyer
Mercredi, 26 Septembre 2012 22:42

Déplacement à Rome ce soir pour la Sampdoria pour le compte de la 5ème journée de Série A. Un match en pleine semaine face à un adversaire reposé et ultra-favori, autant dire que les blucerchiati avaient clairement un rôle d’outsider dans cette partie. Mis à part les absences notables de Maxi et Poli, c’est l’équipe type qui est alignée par Ciro Ferrara pour ce déplacement dans la Ville Eternelle.

Tout démarre très vite dans cette partie. A la 6ème minute, Totti fait le premier tir du match en cadrant un coup-franc d’une bonne trentaine de mètres plein axe mais la frappe est bien trop faible pour inquiéter Sergio Romero. Deux minutes plus tard, Pozzi tente sa chance côté blucerchiato à l’entrée de la surface mais la frappe n’est pas cadrée. A la 10ème, Sergio Romero manque son dégagement au pied, permettant à Destro de se présenter seul face au portier de la Samp mais l’international argentin se rattrape de son erreur initiale et remporte son duel face à l’attaquant romain. A la 11ème, alors que la Samp est bien lancée en contre-attaque, un deux contre deux, Taddei attrape Eder par le bras et écope logiquement d’un avertissement ; Eder aurait certainement pu décaler un équipier esseulé plutôt que de jouer l’avertissement pour son adversaire direct. A la 20ème minute, il est clair que la Sampdoria a de plus en plus de mal à tenir la pression des giallorossi, Romero sauvant une fois de plus son camp sur une tentative de Lamela tandis que la défense blucerchiata tente de dégager à diverses reprises, sans grande réussite. A la 23ème, Maresca est averti pour une faute de main alors que Lamela l’avait éliminé au milieu de terrain. A la 24ème, Florenzi tente une reprise de volée sur le côté droit de la surface génoise mais la frappe contrée s’échappe en corner. Quelques minutes plus tard, Nicola Pozzi doit céder sa place à Nenad Krsticic sur blessure (31ème). Trois minutes plus tard, Francesco Totti ouvre le score pour la Roma au terme d’une action confuse. Romero pense d’abord avoir fait le plus dur en remportant son face à face avec Destro mais le ballon, non récupéré par les blucerchiati, est remis intelligemment à Totti, complètement oublié au second poteau ; ce dernier ne se fait pas prier pour tromper le gardien argentin de la Samp. As Roma 1 – Sampdoria 0 et ce n’est que justice eu égard de la domination romaine en cette première demi-heure de jeu. A la 44ème, sur une contre-attaque romaine faisant suite à une faute non sifflée sur Eder toute proche de la surface giallorossa ( !!!), Destro se présente seul face à Sergio Romero mais le portier argentin sort encore le grand jeu et permet à ses équipiers de rester dans le coup dans cette rencontre. La première période s’achève donc sur ce score d’un but à zéro en faveur de l’AS Roma et la Samp peut s’estimer heureuse de n’avoir qu’un seul but à remonter tant elle a été acculée en défense, sans idées, sans cesse pressée et n’ayant comme option de jeu que des contre-attaques rapides par Estigarribia ou Eder (très bon sur ces quarante-cinq premières minutes).

Après moins de quarante secondes de jeu en seconde période, c’est un coup dur qui frappe la Sampdoria : Maresca est sanctionné d’un second carton jaune pour une faute sur Lamela et la Samp devra évoluer en infériorité numérique durant toute la seconde partie du match : mission impossible visiblement pour les blucerchiati. Ferrara effectue alors un changement en remplaçant un transparent Estigarribia par le jeune Icardi qui aura la lourde tâche de donner du tonus à l’attaque blucerchiata. A la 53ème, Romero effectue un bon arrêt sur une frappe centrale de Tachtsidis. Trois minutes plus tard, Lamela reprend de volée sur un centre venu de la gauche de Destro mais son tir passe au-dessus des buts défendus par Romero. A la 62ème, Eder tente sa chance sur un coup franc à l’entrée de la surface mais Stekelenburg repousse le ballon. Dans la continuité de l’action, le ballon revient dans la surface, le portier hollandais se troue complètement, Munari n’a plus qu’à pousser le ballon au fond des filets. 1-1 à la 62ème minute entre les deux équipes, la Samp égalise sur sa première action !

Sur l’engagement, Zeman fait rentrer Daniele de Rossi en lieu et place de Tachtsidis. A la 67ème, sur une contre-attaque, Eder se joue de deux défenseurs giallorossi avant d’être mis au sol alors qu’il allait rentrer dans la surface, avertissement pour Florenzi et coup franc intéressant pour la Samp qui ne donnera rien malheureusement. Second avertissement en quelques minutes pour les romains après celui reçu par Lamela pour une faute sur Costa (65ème). A la 69ème, Icardi s’en va seul au but, malheureusement, le ballon semble ralenti par le terrain et un défenseur romain peut dégager son camp. Quelle occasion manquée par la Samp !!! A la 78ème minute, Ferrara sort certainement l’Homme du match, le brésilien Eder qui revenait à peine de blessure, en le remplaçant par le jeune Roberto Soriano. A la 82ème, Icardi, en contre-attaque, perd son duel en un contre un face à Burdisso, pour ce qui aurait pu être une grosse opportunité pour les blucerchiati. A la 90ème, sur un centre venu de la gauche de Torri, Lamela prend le dessus sur son vis-à-vis mais la tête de l’attaquant romain frôle la barre transversale de Romero sans trouver le cadre. A la dernière seconde des arrêts de jeu, Balzaretti croit pouvoir offrir les trois points à son équipe en reprenant de la tête un centre au second poteau alors qu’il avait été oublié par les défenseurs doriani…c’était sans compter sans l’arêt réflexe de Sergio Romero, autre grand homme de la soirée côté Samp avec Eder.

Coup de sifflet final, l’AS Roma et la Sampdoria se quittent sur le score de 1-1. Le moins que l’on puisse dire au terme de cette partie, c’est que cette Samp’ là a un cœur énorme. Après avoir montré de belles ressources morales contre le Torino dimanche, les blucerchiati ont confirmé ce soir ce superbe état d’esprit. Malgré une première période extrêmement compliquée à l’issue de laquelle les joueurs sont rentrés mener au vestiaire, les blucerchiati ont su faire preuve, à dix pendant une mi-temps, d’un courage incroyable. Mieux encore, avec un peu de réussite, le club doriano aurait très bien pu l’emporter au Stadio Olimpico. Le fait est qu’au soir de la 5ème journée, après avoir rencontré le Milan et la Roma, la Sampdoria est toujours invaincue dans ce championnat, et est même seule 3ème avant de se mesurer à un Napoli destructeur dimanche. Et rien que pour ça, eu égard du statut de promu qui est le sien, ne boudons pas notre plaisir…

alt

AS Roma (4-3-3): Stekelenburg; Taddei, Burdisso, Castan, Balzaretti; Marquinho, Tachtsidis (18' s.t. De Rossi), Florenzi; Lamela, Destro, Totti

A disposition: Goicoechea, Svedkauskas, Marquinhos, Nico López, Perrotta, Piris, Tallo, Romagnoli

Entraineur: Zdenek Zeman

Sampdoria (4-3-3): Romero; Berardi, Gastaldello, Rossini, Costa; Munari, Maresca, Obiang; Eder (34' s.t. Soriano), Pozzi (32' p.t. Krsticic), Estigarribia (5' s.t. Icardi)

A disposition: Berni, Renan, Castellini, Mustafi, Poulsen, De Silvestri

Entraineur: Ciro Ferrara

Arbitre: Mazzoleni di Bergamo

Buts: 35' Totti; 62' Munari.

Avertissements: 11' Taddei, 23' Maresca, 65' Lamela, 67' Florenzi 

Exclusion : Maresca 46'

Mise à jour le Dimanche, 30 Septembre 2012 16:08
 
Derniers résultats

30/10 - Verona - Sampdoria (20h45)
26/10 - Sampdoria - Atalanta 1-0
20/10 - Livorno - Sampdoria 1 - 2
06/10 - Sampdoria - Torino 2 - 2