Home Zoom sur la saison 3' journée: La Sampdoria passe l’écueil Pescara
3' journée: La Sampdoria passe l’écueil Pescara Imprimer Envoyer
Dimanche, 16 Septembre 2012 16:00

Déplacement intéressant pour la Samp du côté de Pescara, champion de Serie B la saison dernière. Beaucoup de changements de part et d’autre en un an mais ce match s’avère crucial lorsque l’objectif annoncé est le maintien.

Pour cette rencontre, Ferrara confirme l’équipe qui a obtenu deux succès lors des deux premières rencontres de cette saison 2011/2012. Le seul changement, c’est la titularisation de Tommaso Berni dans les cages en lieu et place de Sergio Romero, actuellement en Argentine pour la naissance de son second enfant.

Après seulement deux minutes de jeu, Weiss fait frissonner les tifosi nerocerchiati – pour l’occasion – mais Berni arrête le ballon en deux temps. Une minute plus tard, Maxi ibtient un coup franc intéressant à l’entrée de la surface mais Eder le gâche en frappant de façon centrale sur l’excellent Perin. A la cinquième minute, Pescara confirme son bonne entame de match et Vukusic, qui part dans le dos de la défense centrale génoise – endormie -, reprend de volée et voit le ballon s’écraser sur la barre alors que Berni était battu. La Samp peut souffler.

Le jeu reste brouillon durant quelques minutes – même s’il faut noter la domination des abruzzais - et il faut attendre la vingtième minute pour de nouveau avoir des faits de jeu ‘’intéressants’’. C’est tout d’abord Vukusic qui se joue une fois de plus de la défense de la Samp sur un service de Quintero, mais son tir excentré ne trouve heureusement pas le cadre. C’est à ce moment là que Poli cède sa place à Soriano sur une blessure à la cuisse fort probablement. Dans la foulée, Berni, sur une passe en retrait, fait une faute de bien et s’en sort avec un contre favorable sur l’attaquant adverse.

A la 29ème minute, Capuano récolte un carton jaune après avoir commis une faute sur Maxi Lopez côté droit. Sur le coup franc tiré par Maresca, sueurs froides pour la défense de Pescara mais Costa s’emmêle les pinceaux alors qu’il était bien placé. Sur la relance, la Samp récupère le ballon et mène la contre-attaque, un deux contre un mené par Eder qui passe pour Maxi qui n’a plus qu’à pousser le ballon au fond des filets. La Samp marque sur sa première occasion ! 1-0 après trente et une minutes de jeu et on notera tout d’abord la belle passe d’Obiang pour Eder à l’origine de l’action décisive et ensuite le sang froid d’Eder qui la jouera collectif lors de son face à face avec Perin.

Les dernières minutes seront de nouveau brouillonnes, les seuls faits notables seront les avertissements pour Weiss (40’, contestation) & Cascione (43’, gros tacle par derrière sur Obiang qui échauffe quelque peu les esprits). La première période s’achève donc sur le score de 1-0 en faveur des hommes de Ferrara, un avantage signé Maxi Lopez. Sur ces quarante-cinq premières minutes, on aura pu s’apercevoir que Pescara remontait très vite le ballon et que leur défense jouait très haut (vestige du jeu mis en place par Zeman) ; en effet, par deux fois, Eder a trop tardé pour lancer Maxi qui partait seul au but.

La seconde période recommence comme avait débuté la rencontre…par un gros danger sur les buts de Berni. Vukusic trouve la barre à la 48ème alors que le portier sampdoriano avait été lobé par la tentative de l’attaquant. Quelques secondes auparavant il avait déjà été mis à contribution par Quintero. Ensuite, Eder, qui semble s’être fait une petite élongation dés la reprise du jeu, récolte un carton jaune en empêchant ses adversaires de le jouer…moment choisi par Ferrara pour le remplacer par Krsticic (51ème). La minute suivante, Weiss se joue de toute la défense côté gauche mais manque le cadre alors qu’il avait fait le plus dur pour se présenter face à Berni. A la 60ème, la Samp semble faire le plus dur en doublant la mise : Obiang, plaque tournante de l’effectif, donne le ballon à Krsticic et ce dernier, sans contrôle fait une passe en or côté gauche pour Estigarribia qui est parti dans le dos de la défense. L’ailier paraguayen ne manque pas son face à face: amorti de la poitrine et frappe croisée du gauche dans la course qui trompe Perin…deux vraies actions et deux buts pour la Samp ! 2-0 après soixante minutes de jeu.

Pas le temps de savourer que sur l’engagement Soriano récolte un carton jaune pour un contact avec un attaquant adverse ; coup franc à ras la surface génoise mais heureusement Weiss ne trouve pas le cadre (62ème). Une minute plus tard, contre attaque de la Samp avec Estigarribia qui part côté gauche à toute vitesse mais cette fois-ci, sa tentative du gauche est repoussée en corner par le jeune portier italien. Quelques instants plus tard, Ferrara doit composer avec la nouvelle blessure d’un des siens : c’est cette fois Costa qui doit quitter le terrain après un choc ; c’est Castellini qui le remplace (67ème). Cinq minutes plus tard, danger sur le but de Berni, sorti à contretemps, mais l’arrière garde nerocerchiata veille au grain. Sur la contre attaque, la frappe du gauche de Krsticic « à la Del Piero » est tout près de faire mouche mais flirte avec le poteau seulement (72ème).

Trois minutes plus tard, Pescara relance le match: Quintero se joue de la défense centrale de la Samp et sert Celik esseulé dans la surface. Ce dernier, du plat du pied droit, trouve le petit filet de Berni qui ne peut rien faire. Pescara 1 – Sampdoria 2 à la 74ème minute de jeu. Pas le temps de douter et dés la 76ème, Maxi Lopez redonne deux buts d’avance au sien ! Soriano lance l’attaquant argentin en profondeur et celui-ci d’une frappe croisée sur la gauche remporte son face à face avec Perin. Les dernières minutes voient un gros pressing de Pescara qui met régulièrement le danger devant les cages de Berni même si au final, la plus grosse occasion de cette fin de match est pour Maxi qui perd son face à face à la 85ème alors qu’il était seul face au portier adverse, il manque malheureusement le cadre.

Alors qu’on s’achemine vers un succès tranquille des nerocerchiati, Pescara revient à 3-2 à la 90ème, Berni n’étant pas exempt de tout reproche sur la belle frappe de Caprari. Au final, après quatre minutes d’arrêt de jeu, la Sampdoria peut savourer ce troisième succès de la saison, une victoire qui permet de s’installer dans le haut du classement et d’enchainer les résultats positifs en ce début de saison. Tout n’est pas parfait mais le calendrier – Mila mis à part – offrait des adversaires directs qu’il fallait dompter si possible. Mission accomplie. Seule ombre au tableau, les trois sorties sur blessures musculaires a priori de Poli, Eder et Costa ; espérons que ce ne sera ‘’grave’’ pour aucun d’entre eux.

Prochain adversaire : Torino. Là encore, un promu, un adversaire direct, une nouvelle bataille à remporter ! Forza Samp !

Pescara (4-2-3-1): Perin; Zanon (59’ Caprari), Cosic, Capuano, Modesto; Colucci, Cascione; Balzano, Quintero, Weiss (71’ Celik); Vukusic (80’ Abbruscato).
A disposition: Pelizzoli, Crescenzi, Bocchetti, Nielsen, Blasi, Bjarnason, Brugman, Chiaretti, Jonathas.
Entraîneur: Stroppa.

Sampdoria (4-3-3): Berni; Berardi, Gastaldello, Rossini, Costa (67’ Castellini); Obiang, Maresca, Poli (23’ Soriano); Estigarribia, Maxi Lopez, Eder (51’ Krsticic).
A disposition: Falcone, De Silvestri, Mustafi, Poulsen, Munari, Tissone, Renan, Pozzi, Icardi.
Entraîneur: Ferrara.

Arbitre: Pinzani ; assistants Marrazzo & Vuoto, quatrième arbitre Nicoletti, arbitres de surface Romeo & Nasca.

Buts: Maxi Lopez (31’), Estigarribia (60’), Celik (74’), Maxi Lopez (76’), Caprari (90’).

Avertissements: Capuano (29’), Weiss (40’), Cascione (43’), Eder (51’), Soriano (62’).

Mise à jour le Lundi, 17 Septembre 2012 21:35
 
Derniers résultats

30/10 - Verona - Sampdoria (20h45)
26/10 - Sampdoria - Atalanta 1-0
20/10 - Livorno - Sampdoria 1 - 2
06/10 - Sampdoria - Torino 2 - 2