Home
Click on the slide!

Il était une fois...Mario Frustalupi

Retour sur la carrière du génial Mario Frustalupi, milieu de terrain talentueux au destin tragique.

Suite...
Click on the slide!

Il était une fois…Ernst ‘’Ossi’’ Ocwirk

Retour sur la carrière du génie autrichien, Ernst "Ossi" Ocwirk.

Suite...
Click on the slide!

Il était une fois...Francesco Morini

Retour sur la carrière du stoppeur Francesco "Morgan" Morini.

Suite...
Click on the slide!

Il était une fois…Giovanni « Martello » Delfino

Retour sur la carrière du tenace Giovanni "Martello" Delfino !

Suite...
Click on the slide!

Il était une fois...Gipo Poggi

Retour sur la carrière du milieu de terrain "Gipo" Poggi, seul joueur à avoir évolué au sein de toutes les…

Suite...
Click on the slide!

Il était une fois...Mario Bergamaschi

Retour sur la carrière du robuste milieu de terrain Mario Bergamaschi, pilier des années 58/64.

Suite...
Click on the slide!

Il était une fois...Mario Tortul

Retour sur la carrière de Mario Tortul, le talentueux milieu offensif des années 50 de la Sampdoria et oncle de…

Suite...
Click on the slide!

Il était une fois...Paolo Marocchi

Retour sur la carrière de Paolo Marocchi, défenseur blucerchiato stoppé par une blessure

Suite...
Click on the slide!

Il était une fois…Ernesto Bernardo ‘’Tito’’ Cucchiaroni

Retour sur la carrière de Ernesto ''Tito'' Cucchiaroni, auquel les tifosi blucerchiati ont rendu hommage à travers les Ultras Tito.

Suite...
Click on the slide!

Il était une fois...Sergio Brighenti

Retour sur la carrière de Sergio Brighenti, premier meilleur buteur de Serie A de l'Histoire de la Sampdoria (1960/61).

Suite...
Click on the slide!

Il était une fois..."Les Centenaires" 1946-56

Petit hommage aux joueurs ayant défendus à 100 reprises les couleurs de la Sampdoria entre 1946 & 1956.

Suite...
Click on the slide!

Il était une fois…Vujadin Boskov

Retour sur la carrière de Vujadin Boškov, mythique entraîneur de la Sampdoria de Paolo Mantovani

Suite...
Click on the slide!

Il était une fois…Guido Vincenzi

Retour sur la carrière de Guido Vincenzi, l'un des plus fidèles joueurs blucerchiati de l'histoire du club.

Suite...
Click on the slide!

Il était une fois…Azeglio Vicini

Retour sur la carrière d'Azeglio Vicini, lequel est devenu sélectionneur national après avoir joué pendant longtemps pour la Samp

Suite...
Click on the slide!

Il était une fois…Lennart ‘’Nacka’’ Skoglund

Retour sur la carrière de "Nacka" Skoglund, génial ailier suédois des années 50.

Suite...
Click on the slide!

Il était une fois...Gaudenzio Bernasconi

Retour sur la carrière de Gaudenzio Bernasconi, véritable "bandiera" du club blucerchiato.

Suite...
Click on the slide!

Il était une fois...Renato Gei

Retour sur la carrière de Renato Gei, ancien attaquant de la Samp des années 50 avant d'en devenir l'entraineur quelques…

Suite...
Click on the slide!

Il était une fois...Edwing ''Eddie'' Firmani

Retour sur la carrière d'Eddie Firmani, attaquant de la Samp des années 50.

Suite...
Click on the slide!

Il était une fois...Alberto Ravano

Retour sur la présidence d'Alberto Ravano, le premier grand président de l'Histoire de la Sampdoria.

Suite...
Frontpage Slideshow (version 2.0.0) - Copyright © 2006-2008 by JoomlaWorks
Carnet : décès d’Ennio Testa Imprimer Envoyer
Lundi, 14 Octobre 2019 20:03

Nous avons appris ces derniers jours la disparition d’Ennio Testa, à l’âge de 89 ans. Ennio, attaquant, a évolué sous les couleurs de la Sampdoria de 1953 à 1955, inscrivant six buts en quarante rencontres.

Formé à la Pro Lissone, club lombard de Serie C, Ennio inscrit 26 buts en 33 rencontres pour sa première saison, suffisant pour attirer l’attention de la Serie A et du voisin lombard, l’Atalanta, la saison suivante. Après une saison ponctuée de huit buts, il rejoint donc la Sampdoria où il est censé épaulé le vieillissant Giuseppe Baldini (dans le même temps, Adriano Bassetto rejoint l’Atalanta). Après une première saison encourageante, Ennio ne joue qu’à de rares reprises l’année suivante, et inscrit un seul petit but au compteur. Il est alors temps pour lui de partir en prêt, en Serie B, du côté de Palermo. Après une saison, il s’en va durant l’été 1956 en Serie C à la Reggiana puis l’année suivante à la Vis Nova en championnat régional lombard. Il effectue une dernière saison à la Pro Sesto, en Serie D, en 1958-59 avant de mettre un terme à sa carrière.

Lire la suite...
 
Il était une fois...Mario Frustalupi Imprimer Envoyer
Dimanche, 22 Juillet 2018 12:24

Il était une fois...Mario Frustalupi

1960-1970 : 214 matches / 23 buts


De l'enfance aux débuts à Orvieto en passant par la Samp, l'Inter, la Lazio pour finir par Cesena et la Pistoiese
 

Mario Frustalupi (né à Orvieto le 12/09/1942 et décédé à San Salvatore Monferrato le 14/04/1990) était un footballeur italien évoluant au poste de milieu de terrain avant d’entreprendre une carrière de dirigeant sportif.
Mario Frustalupi est l’homme d’un autre football, celui des années soixante au début des années quatre-vingt, quand le foot n’était encore qu’un sport. « Mariolino » a été membre à part entière de plusieurs histoires fortes du foot italien et est resté dans les mémoires de la Gênes blucerchiata, Milan nerazzurra, la Rome laziale du premier scudetto, du Cesena européen ou encore du miracle de la Pistoiese en Serie A. Durant sa carrière de joueur, il a remporté deux Scudetti, un avec l’Inter en 1970/71 et l’autre avec la Lazio en 1973/74. Il est le père de Nicolò Frustalupi, entraîneur adjoint de Walter Mazzarri. Mario, qui était un joueur d’une très grande régularité dans la performance, possédait une qualité technique et une excellente vision du jeu, lui permettant d'alterner jeu court et jeu long, de dicter le tempo d'une rencontre.

Mise à jour le Dimanche, 22 Juillet 2018 16:27
Lire la suite...
 
Il était une fois...Francesco Morini Imprimer Envoyer
Dimanche, 04 Février 2018 21:25

Il était une fois Francesco Morini

1963-1969 : 165 matches 


Le jeune Francesco du temps de la Samp, puis expérimenté à la Juventus et en Nazionale

Francesco Morini est un ancien joueur de football italien, évoluant en défense au poste de stoppeur. Il a par la suite tenu le poste de dirigeant sportif. Il était surnommé « Morgan », en référence à Henry Morgan, célèbre pirate gallois du XVIIème siècle, pour sa capacité à récupérer le ballon dans les pieds de ses adversaires, comme un pirate (même s’il dira dans une interview, qu’il souffre cependant du mal de mer !). Francesco Morini reconnaît lui-même qu’il n’était pas le plus habile des joueurs techniquement « je savais que j’avais des limites bien sûr, je ne faisais pas des ouvertures millimétrées, je préférais poser le ballon et jouer balle à terre à un équipier proche de moi ». Cependant, il compensait ce manque technique pas un excellent sens de l’anticipation et par un physique qui lui permettait de maitriser les attaquants adverses. Un certain Gigi Riva, dira de lui « C’est le défenseur le plus méchant avec lequel j’ai dû me battre. Par méchant, j’entends qu’il avait de la grinta, qu’il donnait tout sur le terrain, mais il n’est pas déloyal. C’est comme doit l’être un défenseur moderne. Il joue avec tout le corps afin de ne pas se faire passer. J’ai affronté tous les défenseurs de mon époque et personne ne m’a donné tant de fil à retordre que lui, tellement, qu’à la longue, j’ai dû me rendre ». Bien que souvent associé à l’Histoire de la Juventus, il est aussi considéré encore aujourd’hui comme l’un des meilleurs – si ce n’est le meilleur – défenseur de la Sampdoria depuis la naissance du club en 1946.
Malgré plus de 400 matches professionnels dans sa carrière, Morini n’a jamais inscrit le moindre but officiel, même si l’intéressé corrige : « Pour dire la vérité, j’ai marqué une fois, dans un tournoi italo-anglais, disputé en été il y a de nombreuses années. Le manque de but ne m’a jamais posé de problème, parce que je prenais beaucoup plus de plaisir à faire en sorte que le joueur que je devais marquer n’inscrive aucun but. Pour moi, cela équivalait à un but ».

Mise à jour le Dimanche, 04 Février 2018 21:50
Lire la suite...
 
Il était une fois…Ernst ‘’Ossi’’ Ocwirk Imprimer Envoyer
Lundi, 02 Juillet 2018 00:00

Il était une fois...Ernst ''Ossi'' Ocwirk

1956-1961 : 164 matches / 38 buts
Entraîneur du club entre 1962 & 1965


Du jeune enfant à l'idole de l'Austria Vienne, de la Sampdoria et de l'équipe nationale avant de devenir entraîneur.

Ernst Ocwirk (né le 07/03/1926 à Vienne et décédé le 23/01/1980 à Klein-Pöchlarn) était un footballeur autrichien évoluant au poste de milieu de terrain avant de poursuivre sa carrière dans le football en tant qu’entraîneur. Il est encore aujourd’hui considéré comme l’un des meilleurs joueurs de l’Histoire du foot autrichien et l’un des meilleurs footballeurs de sa génération.

Mise à jour le Samedi, 28 Juillet 2018 17:20
Lire la suite...
 
Carnet : Décès d'Azeglio Vicini Imprimer Envoyer
Mercredi, 31 Janvier 2018 15:20

Nous apprenons ce jour le décès d'Azeglio Vicini, ancien joueur de la Sampdoria et sélectionneur de la Nazionale de 1986 à 1991.

Avec plus de 200 rencontres au compteur pour la Sampdoria, il est à juste titre considéré comme une bandiera du club lors de son passage entre 1956 et 1963.
Né à Cesena en 1933, il évait été recruté en provenance de Vicenza durant l'été 1956, devenant rapidement l'un des piliers du milieu de terrain blucerchiato, faisant partie de l'équipe de 1960/61 ayant accroché la quatrième place finale au terme d'un championnat mémorable.

Mise à jour le Mercredi, 31 Janvier 2018 15:56
Lire la suite...
 
« DébutPrécédent12345678910SuivantFin »

Page 1 sur 80
Derniers résultats

30/10 - Verona - Sampdoria (20h45)
26/10 - Sampdoria - Atalanta 1-0
20/10 - Livorno - Sampdoria 1 - 2
06/10 - Sampdoria - Torino 2 - 2